International
URL courte
5219
S'abonner

La participation à la course au vaccin contre le Covid-19 montre les capacités technologiques des pays, mais la production en masse ne sera nécessaire que dans quelques pays, a déclaré à Sputnik Pavel Voltchkov, chef d’un laboratoire d’ingénierie génomique russe.

La production en masse d’un vaccin contre le nouveau coronavirus sera probablement lancée dans plusieurs pays d’Asie, mais la Russie n’en aura pas besoin, a déclaré mardi 21 juillet Pavel Voltchkov, chef du laboratoire d’ingénierie génomique de l’université de physique et de technologies de Moscou.

«En Russie, un grand nombre de personnes obtient naturellement l'immunité contre le Covid-19. Notre laboratoire a été le premier à remarquer cette tendance. Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a officiellement annoncé qu’environ 60% de la population bénéficiaient d'une immunité collective dans cette ville qui est la plus touchée par le coronavirus en Russie. Cela signifie que le vaccin devient une option de secours, sa production de masse ne sera vraisemblablement pas nécessaire», a indiqué M.Voltchkov.

Selon lui, les travaux de développement de vaccins contre le Covid-19 menés par différents pays sont une sorte de démonstration de leurs capacités technologiques, mais cette substance pourrait ne pas être nécessaire.

«Il n’est pas exclu que les pays comme la Chine, la Corée du Sud ou le Japon, où les paramètres de l’immunité collective sont moins favorables qu’en Russie, lancent une campagne de vaccination massive», a ajouté le virologue.

Création d’un vaccin en Russie

Ce 21 juillet, le vice-ministre russe de la Défense Rouslan Tsalikov a annoncé que le premier vaccin de Russie contre le nouveau coronavirus développé par des virologues militaires russes de concert avec le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa était prêt.

Elena Smoliartchouk, directrice du centre d’étude clinique des médicaments de l’université Setchenov, avait précédemment déclaré que tous les volontaires ayant participé aux tests du vaccin russe contre le Covid-19 avaient développé une immunité et que le dernier groupe de volontaires a quitté l'hôpital militaire le 20 juillet.

 

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
vaccination, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook