International
URL courte
1387
S'abonner

Facebook a ajouté une note d'information à un récent message de Donald Trump concernant le vote par correspondance qui pourrait, selon le Président, conduire à l'élection la plus corrompue de l'histoire américaine.

Facebook a ajouté ce mardi 21 juillet une note d'information à un post de Donald Trump accusant le vote par correspondance de favoriser la corruption.

L'intervention du réseau social ne censure pas les propos du président américain et ne les remet pas en cause, elle consiste simplement en un lien vers un site du gouvernement qui explique comment fonctionne le vote par courrier, explique l'AFP.

«Le vote par correspondance, à moins d'être remis en cause par les tribunaux, va conduire à L'ÉLECTION LA PLUS CORROMPUE de l'histoire de notre Nation! #ÉLECTIONTRUQUEÉ», avait déclaré Donald Trump sur Twitter et Facebook mardi matin.

Pas de réaction de la part de Twitter 

Pour sa part, Twitter n'a pas adossé de lien renvoyant à des articles de vérification des faits sur ce sujet, comme il l'avait fait fin mai pour un message similaire du Président américain.

Facebook avait alors choisi de ne pas intervenir, mais sous la pression de la société civile et d'une campagne de boycott de nombreux annonceurs, le géant des réseaux a modifié sa politique.

La plateforme a annoncé qu'elle pourrait désormais ajouter des avertissements aux publications problématiques mais laissées en ligne au nom de leur «intérêt à être connues du public».

Lire aussi:

Plusieurs explosions entendues à Minsk
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
corruption, États-Unis, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook