International
URL courte
16205
S'abonner

Quatorze personnes ont été blessées mardi dans une fusillade lors de funérailles à Chicago, a annoncé la police, alors que Donald Trump menace d'envoyer des agents fédéraux dans certaines villes gouvernées par des démocrates face à une flambée de la criminalité, relate l’AFP.

Vers 18h30 locales, une voiture «a commencé à tirer sur les participants à des funérailles», qui ont à leur tour «échangé des tirs avec le véhicule», a indiqué à la presse Eric Carter, un responsable du Chicago Police Department.

La voiture a ensuite eu un accident et ses occupants ont pu s'échapper, a dit le policier.

Quatorze personnes ont été blessées et hospitalisées, a-t-il ajouté, sans pouvoir préciser le degré de gravité de leurs blessures.

Une personne est en train d'être interrogée par la police en lien avec la fusillade, a-t-il précisé.

Ce nouvel épisode dans une ville où la violence est endémique dans certains quartiers intervient alors que le Président y a jugé la situation «pire qu'en Afghanistan», pays ravagé par des décennies de guerre.

Le chef de l'État a menacé d'envoyer des forces de l'ordre fédérales dans plusieurs grandes villes gouvernées par des démocrates, dont Chicago et New York, après de premiers déploiements controversés à Portland, dans le nord-ouest du pays.

«On ne va pas laisser tomber New York, Chicago, Philadelphie, Detroit et Baltimore», a-t-il déclaré, en accusant les élus de ces grandes villes d'être de «gauche radicale».

Les maires démocrates de Portland, Seattle, Chicago, Atlanta et la capitale fédérale Washington ont en réaction envoyé une lettre au ministre de la Justice pour s'opposer au «déploiement unilatéral» de forces fédérales dans leurs villes.

Lire aussi:

Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Tags:
fusillade, funérailles, États-Unis, Chicago
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook