International
URL courte
16128
S'abonner

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le gouvernement des États-Unis a commandé 100 millions de doses de vaccin, avec la possibilité d’en acheter 500 millions supplémentaires.

La société allemande BioNTech et le géant américain Pfizer ont annoncé ce 22 juillet avoir signé un accord avec le gouvernement américain sur la livraison de 100 millions de doses de BNT162, le candidat vaccin contre le Covid-19 développé par les deux entreprises. Le montant de l’accord atteint presque 2 milliards de dollars, a précisé le service de presse de BioNTech. Washington pourrait également acquérir jusqu'à 500 millions de doses supplémentaires.

Les deux sociétés se proposent de développer et produire «un vaccin sûr et efficace pour aider à mettre fin à cette crise sanitaire mondiale», a déclaré Albert Bourla, PDG de Pfizer, selon BioNTech.

«Nous avons déjà commencé à travailler avec Pfizer sur notre vaccin contre le Covid-19 et nous sommes heureux de dévoiler ces nouvelles informations concernant notre collaboration en cours, qui reflète l’engagement ferme de nos deux sociétés à agir rapidement pour fournir un vaccin sûr et efficace aux patients du monde entier», a noté pour sa part Ugur Sahin, cofondateur et PDG de BioNTech, dans un communiqué diffusé par Pfizer.

Le BNT162 se trouve actuellement à l’étape des essais cliniques et n’a pas encore été approuvé pour la distribution.

Plus d’un milliard de doses

BioNTech est le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché du produit potentiel et en détiendra toutes les marques déposées. Le programme de développement de vaccins de Pfizer et BioNTech évalue au moins quatre vaccins expérimentaux.

En cas de succès, les deux géants se disent prêts à demander une autorisation d'utilisation d'urgence ou une forme d'approbation réglementaire dès octobre 2020. Les entreprises prévoient actuellement de fabriquer qu'à 100 millions de doses d'ici la fin 2020 et plus de 1,3 milliard de doses d'ici la fin de l’année prochaine.

Les Américains recevront le vaccin gratuitement conformément à l'engagement du gouvernement américain, précise BioNTech dans son communiqué.

Le laboratoire américain Moderna a précédemment annoncé le commencement, avant la fin du mois, d'un essai clinique de son vaccin à large échelle.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Tags:
Pfizer, commande, États-Unis, vaccin, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook