International
URL courte
486144
S'abonner

Au moins deux doses de vaccin contre le Covid-19 peuvent être nécessaires pour former une réponse immunitaire, notamment chez les personnes âgées, a déclaré Bill Gates à CBS News. Il a de nouveau nié son implication dans le développement de micro-puces injectées dans du vaccin et a appelé à mettre en lumière les valeurs de sa fondation.

L’administration de plusieurs doses de vaccin contre le Covid-19 pourrait être nécessaire pour renforcer l’immunité, a indiqué Bill Gates dans une interview accordée à CBS News.

«À ce stade, aucun des vaccins ne semble être efficace avec une seule dose», a déclaré le milliardaire, dont la fondation a débloqué au moins 250 millions de dollars pour la lutte contre le coronavirus.

Selon lui, les personnes âgées pourraient avoir besoin de davantage de doses.

Cette contrainte risque de limiter encore plus le nombre de personnes pouvant se faire vacciner une fois qu'un vaccin sera disponible, a précisé le co-fondateur de Microsoft.

Théorie du complot

M.Gates s’est de nouveau prononcé sur la théorie du complot selon laquelle il développe des puces électroniques injectées par un vaccin dans le corps humain.

«Il n'y a aucun lien entre l'un de ces vaccins et tout type de suivi», a-t-il déclaré à la chaîne de télévision avant d’avouer ignorer d’où ces rumeurs venaient.

«Je pense que nous devons juste faire connaître la vérité. Nous devons expliquer nos valeurs afin que les gens comprennent pourquoi nous sommes impliqués dans ce travail et pourquoi nous sommes prêts à investir des centaines ou des milliards pour accélérer le progrès», a souligné le milliardaire américain.

D’après lui, cette désinformation disparaîtra «à mesure que les gens comprendront les faits».

D’autres vaccins

Auparavant, la société allemande BioNTech et l’entreprise américaine Pfizer avaient annoncé avoir signé un accord avec le gouvernement américain sur la livraison de 100 millions de doses d’un vaccin contre le Covid-19 développé par les deux entreprises, baptisé BNT162. Actuellement, le vaccin passe l’étape des essais cliniques.

Le laboratoire américain Moderna a précédemment annoncé le commencement, avant la fin du juillet, d'un essai clinique de son vaccin à large échelle. En cas de réussite, le médicament pourrait être prêt fin 2020 ou début 2021.

L’efficacité des essais cliniques du premier vaccin russe contre le nouveau coronavirus a récemment été annoncée par le ministère de la Défense du pays. Développé par des virologues militaires russes de concert avec le Centre d'épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, le médicament a provoqué une réponse immunitaire chez tous les participants aux essais, au moment de leur départ de l’hôpital.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
immunité, Covid-19, complot, vaccin, Bill Gates
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook