International
URL courte
31014
S'abonner

Retenu par un forcené, un policier a été échangé avec un chef de département de police lors d’une nouvelle prise d’otage en Ukraine. Le suspect qui a menacé de faire exploser une grenade a quitté la ville de Poltava, avec son otage, à bord d’une voiture. Plus tard, il l'a abandonnée et s’est caché dans une forêt, libérant ainsi le policier.

Un inconnu a menacé de faire exploser une grenade lors d’une nouvelle prise d'otage en Ukraine, ce 23 juillet. Un policier a été retenu par le forcené dans la ville de Poltava.

Après des négociations, l’homme a échangé le policier avec un chef de département de police, avec lequel il a quitté la ville à bord d’un véhicule fourni par les forces de l’ordre. 

Interpellé pour un vol de voiture

Le suspect faisait l’objet d’une interpellation pour un vol de voiture, a précisé la police de la région de Poltava.

«Le 23 juillet, à 9h00 [heure locale, ndlr], un suspect a sorti une grenade de type RGD-5, qu’il menaçait de faire exploser, lors de son interpellation pour vol de voiture», indique une publication du département sur Telegram.

«La situation a été aggravée par le fait que le forcené ait pris en otage un employé de la police criminelle», précise-t-elle.

Selon les informations de la police, «après les négociations, le malfrat a échangé son otage, un employé de la police criminelle, avec un chef de département de police criminelle de la direction générale de la police nationale dans la région de Poltava, le colonel de police Vitaly Chiyan».

À bord d’un véhicule fourni par la police en réponse à la demande du suspect, celui-ci s’est dirigé vers la sortie de la ville, avec son otage. Une opération est en cours.

Fin de la prise d'otage

Quelques heures plus tard, l’assaillant a arrêté la voiture au milieu de l'autoroute et a pris la fuite. Il s’est dissimulé dans une forêt à proximité, a déclaré le service de presse de la police ukrainienne sur Facebook.

L’otage a été libéré. L’officier n’est pas blessé.

Prise d'otages à Loutsk

Une prise d’otages précédente est survenue le 21 juillet dans la ville ukrainienne de Loutsk, située à plus de 700 kilomètres de Poltava. L’assaillant a retenu 13 passagers d’un bus pendant plusieurs heures. L’affaire n’a pas fait de victimes. Cependant, un policier venu distribuer de l’eau aux personnes prises en otages a frôlé la mort. Tirée par le forcené, une balle est passée quelques centimètres au-dessus de sa tête.

Les otages ont été libérés par l’assaillant après que sa demande adressée au Président Zelensky a été accomplie. Il a exigé que le chef d’État appelle tout le monde à regarder le film «Earthlings», sorti en 2005. Ce documentaire américain porte sur le mauvais traitement des animaux destinés à être domestiqués. L'individu sera soumis à une expertise psychiatrique.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Un TGV Paris-Strasbourg entre en collision avec des vaches - photo
Tags:
interpellation, police, otage, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook