International
URL courte
2516811
S'abonner

S’étonnant du ton de la déclaration faite le 23 juillet par Mike Pompeo au sujet de la Chine, la porte-parole de la diplomatie russe a souligné que Moscou envisageait de poursuivre son partenariat avec Pékin, qu’elle considère comme un facteur important de stabilisation de la situation internationale.

Moscou perçoit les propos du secrétaire d’État américain Mike Pompeo, qui avait proposé le 23 juillet de créer «une nouvelle alliance de démocraties» pour contrer la Chine, comme une tentative d’«enfoncer un coin» entre la Russie et l’empire du Milieu, a déclaré la porte-parole de la diplomatierusse, Maria Zakharova.

Pour rappel, Pompeo avait en outre estimé que «si le monde libre ne change pas, la Chine communiste nous changera à coup sûr».

Or, selon Maria Zakharova, Moscou envisage de continuer à renforcer sa coopération avec Pékin, qu’elle perçoit comme un facteur de grande importance concernant la stabilisation de la situation dans le monde.

Elle s’est étonnée du ton des déclarations de Pompeo «contenant des indélicatesses à l’encontre de la Chine, de son système politique et social et à l’encontre des autorités du pays».

«Les tensions dans les relations avec Pékin, provoquées par Washington, ne nuisent pas qu’aux États-Unis et à la Chine, mais compliquent sérieusement la situation internationale dans son ensemble», a-t-elle fait remarquer.

Et de rappeler que les deux pays étaient membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu et, en conséquence, comme tous les membres de ce «quintet», assumaient une responsabilité accrue dans le maintien de la stabilité à l’échelle internationale.

Réaction du Kremlin

Les propos prononcés le 23 juillet par Pompeo en Californie ont également suscité la réaction du Kremlin. Le porte-parole de la présidence russe a souligné que jamais la Russie ne nouerait d’alliances contre un autre pays.

Et de rappeler que la Russie développait des relations de partenariat particulières avec la Chine.

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Tags:
Maria Zakharova, États-Unis, Russie, Mike Pompeo, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook