International
URL courte
261479
S'abonner

Dans la soirée du 25 juillet, l’Armée de défense d’Israël a annoncé avoir riposté à des tirs effectués dans la journée depuis la Syrie en envoyant ses hélicoptères de combat viser des cibles militaires situées dans le sud de cette République arabe. Et de rejeter la responsabilité de l’incident sur Damas. Deux blessés ont été signalés en Syrie.

Des hélicoptères israéliens ont attaqué des sites de l’armée syrienne dans le sud de cette république arabe, a annoncé le service de presse de Tsahal. Les forces armées de l'État hébreu ont expliqué avoir ainsi riposté aux tirs effectués plus tôt depuis le territoire syrien.

«Plus tôt dans la journée, des obus ont été tirés depuis le sol syrien en direction des hauteurs du Golan israéliennes. En réponse, il y a quelques minutes, les hélicoptères de combat de Tsahal ont mené des frappes contre les cibles militaires dans le sud de la Syrie qui appartiennent aux forces armées», détaille le communiqué.

Les frappes ont notamment visé des postes d’observation de l’armée syrienne et des systèmes de recueil de renseignements.

Tsahal ajoute qu’il attribue la responsabilité du pilonnage du territoire israélien à Damas.

Deux blessés, selon la Syrie

Pour sa part, le ministère de syrien de la Défense a annoncé qu'à 23h00 pile, Israël a ciblé à la roquette trois positions à l'avant-garde, ajoutant que deux militaires avaient été blessés.

Vendredi, des explosions ont été entendues à la frontière entre les deux États. Il a été annoncé que des dommages ont été causés à des bâtiments et à un véhicule se trouvant sur le territoire israélien «apparemment par des éclats».

Plateau du Golan

Israël occupe depuis 1967 quelque 1.200 km2 du plateau du Golan qui appartenait à la Syrie depuis 1944. Israël a annexé ce territoire lors de la guerre des Six Jours. En 1981, le parlement israélien a adopté la Loi sur les hauteurs du Golan, proclamant unilatéralement la souveraineté de l'État hébreu sur ce territoire. Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié cette annexion d'illégale par sa résolution 497 adoptée le 17 décembre 1981. Environ 510 km2 du plateau du Golan restent sous le contrôle du gouvernement syrien.

 

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
Armée de Défense d'Israël, attaque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook