International
URL courte
6843
S'abonner

Le consulat des États-Unis à Chengdu a été officiellement fermé lundi 27 juillet à 10h00 locales (02h00 GMT) conformément à l'ordonnance de la partie chinoise, selon le ministère chinois des Affaires étrangères. Pékin a ensuite annoncé avoir pris sous son contrôle les locaux.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé lundi 27 juillet dans un communiqué la fermeture officielle du consulat des États-Unis à Chengdu (sud-ouest).

«Lundi à 10h00, à la demande de la Chine, le consulat général des États-Unis à Chengdu a fermé», indique le document.

Le communiqué précise que les autorités chinoises concernées sont ensuite entrées par l'entrée principale et ont pris possession des locaux.

La bannière étoilée avait été baissée au consulat vers 6h18.

Le consulat avait été ouvert en 1985 pour couvrir le sud-ouest de la Chine, notamment les provinces du Sichuan, du Yunnan, du Guizhou, ainsi que la région autonome du Tibet et la ville de Chongqing.

Une «réponse légitime et nécessaire»

Le 21 juillet, les États-Unis ont ordonné la fermeture du consulat chinois à Houston (Texas). La porte-parole du département d'État américain, Morgan Ortagus, a affirmé que Washington avait pris cette mesure «afin de protéger la propriété intellectuelle américaine».

Le ministère chinois des Affaires étrangères a qualifié cette décision de provocation politique et a promis une réponse. 

Le 24 juillet, il a ordonné la fermeture du consulat américain de Chengdu. La diplomatie chinoise a qualifié cette mesure de «réponse légitime et nécessaire».

La responsabilité en incombe entièrement à Washington, a indiqué Pékin.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Tags:
consulat, Chengdu, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook