International
URL courte
219713
S'abonner

L'Iran a installé un faux porte-avions dans les eaux du détroit stratégique d'Ormuz alors que les tensions persistent entre Téhéran et les États-Unis, selon des photos satellites publiées ce lundi par Maxar Technologies, annonce Associated Press qui avance que la République islamique envisage de l'utiliser pour des exercices de tir.

La maquette d'un porte-avions américain a été déployée dans le détroit d'Ormuz par l’Iran, informe l'agence Associated Press qui se réfère à des images satellites de la société Maxar Techologies.

La représentation 3D ressemble à un porte-avions de classe Nimitz. Construite par les Iraniens, la maquette fait 200 mètres de long et 50 mètres de large, contre 300 sur 75 mètres pour l’original. 16 modèles d'aéronefs apparaissent sur le pont du «porte-avions».

L'agence signale que l'apparition de cette maquette dans le détroit d'Ormuz témoigne des projets iraniens d'organiser des exercices dans la région. Elle rappelle qu'une maquette similaire a été utilisée en février 2015 lors d'un exercice militaire appelé «Grand Prophète 9» au cours duquel l'Iran a pris d’assaut le faux porte-avions avec des vedettes, des tirs de mitrailleuses et de roquettes. Des missiles sol-mer ont ensuite ciblé et détruit le faux porte-avions.

«Ce golfe s'appelle le golfe Persique»

Le 22 avril, suite à un incident maritime survenu entre des navires américains et des vedettes rapides iraniennes dans le golfe Persique, Donald Trump a déclaré via Twitter qu'il avait «donné pour instruction à la marine américaine de tirer et de détruire toutes les vedettes iraniennes si elles harcelaient» les navires américains. 

Le commandement central de l’US Navy avait précédemment rapporté que des bateaux du corps des Gardiens de la révolution islamique (GRI) avaient dangereusement manœuvré le 15 avril à côté de navires de guerre américains dans le golfe Persique.

«Les Américains doivent savoir que ce golfe s'appelle le golfe Persique, pas le golfe de New York ni le golfe de Washington», avait alors rétorqué le Président iranien Hassan Rohani.

Lire aussi:

Plusieurs explosions entendues à Minsk
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Premier mort lors des manifestations à Minsk
Tags:
porte-avions, Détroit d'Ormuz, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook