International
URL courte
4633
S'abonner

Donald Trump a de nouveau exprimé des doutes concernant la nécessité de protéger l’Allemagne contre la Russie, avant de réaffirmer son intention de retirer des forces américaines du territoire allemand.

Les États-Unis ne devraient pas maintenir leur présence militaire en Allemagne pour la défendre contre Moscou, puisque les autorités allemandes achètent de l’énergie à la Russie, a déclaré jeudi 30 juillet Donald Trump sur Twitter.

«L’Allemagne paie des milliards de dollars par an à la Russie pour l’énergie, et nous sommes censés protéger l'Allemagne de la Russie. Qu’est-ce que c’est que ça? En outre, l'Allemagne est très en retard dans le paiement de ses 2% [du PIB] à l'Otan. Nous retirons donc des troupes d'Allemagne!», a indiqué le Président américain.

Des milliers de soldats US quitteront l’Allemagne

Le chef du Pentagone, Mark Esper, a précédemment annoncé que près de 12.000 militaires américains quitteraient l’Allemagne.

Selon lui, la plus grande partie de ce contingent rentrera aux États-Unis, alors que les autres soldats seront restationnés dans d’autres pays européens membres de l’Otan, notamment en Italie et en Belgique.

Le quartier général des Forces américaines en Europe sera transféré d’Allemagne à Mons, en Belgique, selon le général d’armée Tod Walters, commandant en chef des Forces de l’Otan en Europe, qui assure le commandement depuis le Grand Quartier général des Puissances alliées en Europe (SHAPE) à Casteau, près de Mons.

Lire aussi:

«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
La police marocaine attaquée en tentant d’arrêter un trafiquant présumé, 20 kg d’or saisis - photos
Un couple de sexagénaires agresse une caissière qui leur demande de porter un masque dans les Vosges
Tags:
OTAN, Russie, Allemagne, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook