International
URL courte
Par
101955
S'abonner

La peine de mort a été annulée pour l’auteur de l’attentat de Boston de 2013, l’étudiant d'origine tchétchène Djokhar Tsarnaïev, qui a gagné en appel devant la justice fédérale américaine en évoquant notamment le manque de neutralité du jury, alors que le procès se tenait à Boston même.

L'étudiant d'origine tchétchène Djokhar Tsaranaïev qui, avec son frère, était derrière l'attentat du marathon de Boston en 2013, a gagné en appel devant la justice fédérale américaine qui annulé sa condamnation à mort

«La peine de mort de Djokhar Tsarnaïev selon les paragraphes 4, 5, 9, 10 et 14 de l'accusation a été annulée, l'affaire a été renvoyée au tribunal de district (inférieur) pour un nouveau procès sur l'étape de définition de la peine», selon le jugement de la cour d’appel des États-Unis.

La cour d’appel des États-Unis a annulé la peine de mort au motif que le procès se tenant à Boston, cela a empêché la sélection d'un jury impartial dans l'affaire.

En effet, l'un des jurés avait même traité Tsarnaïev d'«ordure» sur Twitter, avait relaté l'avocat, qui reproche au juge de l'époque, George O'Toole, de ne pas avoir «enquêté» avant de les accepter comme jurés, rappelle l’AFP.

«Mais ne l'interprétez pas de manière erronée: Djokhar passera le restant de ses jours en prison, alors que la seule question de l'affaire consistera à trancher s'il mourra par exécution ou non», ont précisé les juges.

De plus, le tribunal a estimé erronées les actions du juge qui a condamné Tsarnaïev selon trois chefs d'accusation secondaires liés au port illégal d'armes au moment de commettre le crime. Djokhar Tsarnaïev sera acquitté de ces faits.

«La première erreur (avec le jury) exige que nous annulions la peine de mort de Tsarnaïev, et la seconde nous oblige à annuler la condamnation selon ces trois chefs d'accusation», expliquent les juges de la cour d'appel.

Cette décision peut être déposée devant la cour d'appel avec une chambre élargie et finalement devant la Cour suprême.

L'attentat de Boston

Les bombes déposées sur la ligne d’arrivée du marathon de Boston le 15 avril 2013 avaient fait trois morts et 264 blessés graves. Djokhar Tsarnaïev était le seul condamné, son frère Tamerlan ayant été tué dans la poursuite qui a suivi les attentats. De plus, Djokhar Tsarnaïev a été reconnu coupable de la mort d’un policier qui a été abattu par balle.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
attentat, États-Unis, justice
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook