International
URL courte
34911
S'abonner

Menacée d’interdiction aux États-Unis par Trump, l’application TikTok a fait savoir qu’elle ne comptait pas y cesser ses activités. L’entreprise prévoit même d’augmenter ses effectifs au pays de l’oncle Sam.

TikTok ne quittera pas les États-Unis, a fait savoir Vanessa Pappas, responsable de la l’entreprise dans le pays, via une vidéo postée sur Twitter.

«Nous n’avons pas l’intention partir. TikTok est un foyer pour les créateurs, les artistes, où ils peuvent exprimer leurs idées et interagir avec des gens de différents milieux. […] Nous sommes ici sur le long terme», explique ainsi Vanessa Pappas dans cette séquence.

Alors que le secrétaire d’État Mike Pompeo avait émis le soupçon que l’application chinoise transmette les données de ses utilisateurs à Pékin, TikTok a réaffirmé disposer de «l’application la plus sécurisée».

Le 31 juillet, Donald Trump a tonné que la plateforme serait interdite sur le territoire américain.

10.000 nouveaux employés

La responsable de TikTok pour les États-Unis a réaffirmé son soutien aux équipes américaines et annoncé que les effectifs seraient renforcés. L’application chinoise compte ainsi créer 10.000 nouveaux emplois sur le territoire américain d’ici trois ans.

«Nous sommes aussi très fiers de nos 1.500 employés aux États-Unis qui travaillent sur cette application tous les jours et des 10.000 emplois que nous allons créer dans ce pays dans les trois prochaines années», assure Vanessa Pappas dans sa vidéo.

La responsable a enfin fait allusion au fonds destiné aux créateurs et influenceurs américains présents sur la plateforme, qui passera de 200 millions à plus d’un milliard de dollars.

Créé en 2018, TikTok est depuis plusieurs semaines dans le collimateur de l’administration Trump, qui l’accuse de fuites d’informations vers Pékin. L’application est aujourd’hui leader pour le partage de vidéos en Chine et s’est affirmée comme un géant mondial dans ce secteur ces dernières années.

Lire aussi:

«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
Tags:
Chine, États-Unis, Mike Pompeo, Donald Trump, TikTok
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook