International
URL courte
7521
S'abonner

 Des centaines de personnes ont fait irruption dans des QG des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le gouvernorat syrien de Deir ez-Zor, capturant plusieurs militants kurdes, suite à plusieurs meurtres de dignitaires et cheikhs de tribus arabes, selon un correspondant de Sputnik sur place.

Des membres de la coalition à majorité kurde Forces démocratiques syriennes (FDS) ont été capturés lors d’une attaque de plusieurs centaines de représentants de tribus arabes syriennes contre des postes de commandement des FDS dans le gouvernorat de Deir ez-Zor, en Syrie, a annoncé mardi 4 août un correspondant de Sputnik sur place.

© Sputnik
Des militants syriens pénètrent dans un QG des FDS à Deir ez-Zor

Les attaques ont eu lieu après que plusieurs dignitaires et cheikhs de tribus arabes ont été tués par des hommes armés des FDS.

Selon le correspondant de Sputnik à Hassaké, des manifestations contre les activités des groupes pro-américains dans les villes de Havaij, de Diban et d’Al-Shuhayl, dans l’est du gouvernorat de Deir ez-Zor, ont rassemblé ce mardi 4 août des centaines de représentants de tribus arabes. Les tribus arabes avaient initialement réclamé que les FDS leur livrent toutes les personnes impliquées dans les meurtres des dignitaires.

Des hommes armés se sont ensuite joints aux manifestations. Ils ont pénétré dans les quartiers généraux des FDS à Havaij et à Diban.

La journée «de la colère populaire» est loin d’être terminée: le nombre de manifestants à Deir ez-Zor et dans ses banlieues ne cesse de croître, note le correspondant.

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Tags:
Forces démocratiques syriennes (FDS), Syrie, Deir ez-Zor
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook