International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
201178
S'abonner

Les autorités israéliennes ont proposé d’accorder une aide humanitaire au Liban où de violentes explosions ont fait au moins 30 morts et 2.500 blessés. La radio de la Knesset a en même temps rejeté les suppositions formulées par certains médias libanais selon lesquelles Israël aurait mené une frappe contre le port de Beyrouth.

Israël n’est pas impliqué dans le drame survenu dans la capitale libanaise où plus de 30 personnes ont été tuées et 2.500 autres blessées dans des explosions survenues dans le port de Beyrouth, a annoncé mardi 4 août la chaîne de télévision de la Knesset israélienne.

«Israël n’a rien à voir avec l’événement qui a eu lieu au Liban», a indiqué la chaîne qui se réfère à une source officielle.

La chaîne de télévision Al-Hadath avait précédemment supposé qu’une frappe de missile aurait pu avoir été portée contre le port de Beyrouth. L’armée israélienne avait alors déclaré à Sputnik qu’elle ne commentait pas les informations de médias étrangers.

Israël offre son assistance

Le vice-Premier ministre et ministre israélien de la Défense Benny Gantz et le chef de la diplomatie du pays Gabi Ashkenazi ont proposé d’accorder une aide humanitaire médicale au Liban suite à la tragédie dans le port de Beyrouth, selon le journal Maariv.

Cette proposition a été faite au niveau des ministères de la Défense et des Affaires étrangères.

Évoquant la proposition d'aide israélienne sur Twitter, l'armée israélienne a ajouté qu'il était temps de «transcender les conflits».

Explosions à Beyrouth

Deux puissantes explosions se sont produites mardi 4 août dans le port de Beyrouth et près de la base de la Marine libanaise. Un incendie s’est déclaré. Plusieurs bâtiments ont été détruits à proximité du port, a annoncé à Sputnik un représentant de l’association d’aide humanitaire.

L'origine des explosions demeure, pour le moment, inconnue. Les explosions ont été si fortes que leur fracas a été entendu jusqu’à Nicosie, capitale de Chypre, selon les journalistes des chaînes de télévision nationales. Or, la distance entre les deux villes est de 250 kilomètres.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

La Chine annonce des mesures de rétorsion ciblant les États-Unis
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
Tags:
Beyrouth, Liban, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook