International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
2819
S'abonner

Le chef d’État français s'est exprimé lors d'une conférence de presse à l'issue d'une journée chargée à Beyrouth où il a pu notamment se rendre sur les lieux de l'explosion et s'entretenir avec son homologue, Michel Aoun.

Arrivé dans la capitale libanaise au surlendemain de la double explosion, le Président de la République a promis de veiller à ce que soit assurée l'assistance «au niveau français et au niveau européen» à la ville sinistrée, alors que dans ses plans figure également une «coopération internationale». Dans l'après-midi, une conférence de presse est prévue pour faire le point.

Dans le même temps, Emmanuel Macron a plaidé pour la mise en œuvre en urgence de réformes politiques et économiques dans le pays.

Premier chef d’État étranger à se rendre à Beyrouth après le drame, M.Macron compte revenir au Liban le 1er septembre. Le menu de son déplacement du 6 août prévoyait des réunions tant avec Michel Aoun qu“avec le Premier ministre libanais et le président de la chambre des députés.

Trois avions

La France a annoncé l'envoi de trois avions militaires au Liban, avec un détachement de la sécurité civile, des urgentistes et des pompiers ainsi que plusieurs tonnes de matériel sanitaire.

Les premières équipes de secouristes français sont arrivées mercredi 5 août au soir à Beyrouth.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
Liban, Beyrouth, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook