International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)
24588
S'abonner

Le chef du mouvement libanais du Hezbollah, Hassan Nasrallah a commenté les accusations formulées à l’encontre du mouvement concernant la possession d'un «dépôt d'armes» dans le port de Beyrouth, secoué par une explosion meurtrière et destructrice.

Le mouvement Hezbollah ne possédait aucun «dépôt d'armes» dans le port de Beyrouth où une explosion destructrice s'est produite le 4 août, faisant plus de 150 morts, des milliers de blessés et de nombreux disparus, a déclaré vendredi 7 août le chef du mouvement chiite libanais, Hassan Nasrallah dans une allocution télévisée.

«Je nie totalement, catégoriquement, qu'il y ait quoi que ce soit à nous dans le port, ni entrepôt d'armes, ni entrepôt de missiles [...] ni bombe, ni balle, ni nitrate» d'ammonium, a indiqué Hassan Nasrallah dont les propos ont été repris par l'agence France-Presse (AFP).

Il a espéré que l'enquête permettrait de traduire en justice tous les coupables où qu'ils se trouvent.

Des suppositions sur la présence d'un dépôt du Hezbollah dans le port ont récemment circulé dans les médias ou au sein de l'opinion publique.

Le Président libanais, Michel Aoun, a fait ce vendredi 7 août état de la «possibilité d'une interférence extérieure comme un missile, une bombe ou un autre moyen» concernant l'explosion à Beyrouth et a demandé à Emmanuel Macron de l'aider à le déterminer.

Explosion à Beyrouth

Le 4 août, une explosion s’est produite dans le port de la capitale libanaise, prenant la vie d’au moins 152 personnes et faisant au moins 5.000 blessés, selon un dernier bilan. 

La déflagration a détruit ou endommagé la moitié des bâtiments de Beyrouth, laissant près de 300.000 personnes sans abri. Selon les premiers résultats de l’enquête, elle a été provoquée par la réaction de 2.700 tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans un dépôt du port depuis six ans.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)

Lire aussi:

Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Un Français assassiné au Mexique pour ses grands crus
La Haute autorité de santé recommande un groupe prioritaire à vacciner
Deux doigts d’honneur d’un policier français capturés par Google Maps - images
Tags:
entrepôt d'armes, Beyrouth, Liban, Hezbollah
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook