International
URL courte
2503
S'abonner

Porté disparu après l’explosion, ce père de famille a été retrouvé blessé mais en vie, dans la mer, 30 heures après la double explosion qui a gravement endommagé la capitale libanaise le 4 août, relate le média britannique The National.

Repêché jeudi 6 août par des marins, 30 heures après la double explosion meurtrière à Beyrouth, ce père de famille a été activement recherché par sa famille, relate The National.

Selon son frère, Amine al-Zahid, âgé de 42 ans se trouvait à proximité du port où se sont produites les explosions le 4 août:

«Dix minutes avant l’explosion il m’avait envoyé une photo du feu qui a précédé la détonation».

Cela a été le dernier signe de la part de l’homme, qui n’a été en contact avec personne depuis. Sa famille a tenté de le retrouver parmi les blessés dans les hôpitaux, mais en vain.

Ensuite, ses proches ont publié un appel à témoins sur les réseaux sociaux avec une photo du père de famille porté disparu.

C’est deux jours plus tard que l’homme a été retrouvé en mer et confié à des plongeurs de la marine libanaise. Apparemment, ce directeur d'une entreprise implantée sur le port de Beyrouth a été projeté dans l’eau par la force de l’explosion.

Le média, qui indique qu’Amine al-Zahid a été blessé lors du choc, précise que c’est la Croix-Rouge et la Protection civile qui ont annoncé la bonne nouvelle à la famille. Toutefois, cette dernière ne sait pas encore où exactement a été envoyé l’homme et n’a pas non plus eu la possibilité de le revoir.

Lire aussi:

Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Christian Estrosi cible Olivier Véran et Jean-Michel Blanquer à propos de la pandémie
Tags:
explosion, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook