International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)
10114
S'abonner

Une première démission d'un ministre a été annoncée après l'explosion qui a dévasté la ville de Beyrouth le 4 août. La ministre libanaise de l'Information a démissionné, selon la chaîne Al Jadeed.

La ministre de l'Information libanaise, Manal Abdel Samad, a annoncé ce 9 août qu'elle quittait le gouvernement, selon la chaîne Al Jadeed. Il s’agit d’une première démission du genre depuis l'explosion meurtrière du port de Beyrouth laquelle a provoqué des manifestations massives contre les autorités.

«Après l'énorme catastrophe de Beyrouth, je présente ma démission du gouvernement», a déclaré la ministre lors de son allocution à la télévision ce dimanche avant d’ajouter:

«Je m'excuse auprès des Libanais, nous n'avons pas pu répondre à leurs attentes.»

Explosions dévastatrices

Mardi 4 août, une double explosion a détruit presque entièrement le port et a dévasté des quartiers entiers de Beyrouth, soufflant les vitres à des kilomètres à la ronde. Bilan provisoire: au moins 158 morts et plus de 6.000 blessés, ainsi que près de 300.000 sans-abri.

Manifestation à Beyrouth

Une manifestation antigouvernementale rassemblant plusieurs milliers de personnes a éclaté à Beyrouth quatre jours après l'explosion. Les manifestants ont exigé des réformes et le départ des autorités actuelles.
Le rassemblement du 8 août a vite dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. Les manifestants ont pris d'assaut les sièges de quatre ministères et celui de l'Association des banques. Selon la Croix-Rouge, plus de 230 personnes ont été blessées. Un policier a été tué, a rapporté l'AFP, se référant à la police libanaise.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
explosion, démission, Liban, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook