International
URL courte
23764
S'abonner

Ouvrant la visioconférence des donateurs au Liban, Emmanuel Macron a appelé à «agir vite et avec efficacité» pour aider la population libanaise. Dans le contexte des manifestations antigouvernementales à Beyrouth, le Président a également appelé à éviter que ne se déchaînent «la violence et le chaos» dans le pays.

Face à la tragédie qui a frappé Beyrouth le 4 août, il ne faut pas tarder à accorder une aide efficace au peuple libanais, a estimé Emmanuel Macron, ouvrant ce dimanche 9 août la visioconférence de soutien au Liban.

«L'objectif aujourd'hui est de faire vite, avec efficacité, de coordonner notre aide sur le terrain pour qu'elle aille le plus efficacement possible à la population libanaise», a-t-il souligné.

Une aide provenant de plusieurs pays

Le Président s’est dit certain que plusieurs États, dont la Russie, voleront au secours du Liban.

«Je disais que le Président Trump est mobilisé […] la Turquie et la Russie ont été aussi sollicitées. La Turquie n’a pas pu se joindre à la visioconférence mais apportera une aide. Je suis sûr que la Russie fera de même», a-t-il poursuivi.

Éviter l'aggravation de la situation

Estimant que l’explosion du 4 août a résonné comme un «coup de tonnerre» pour «un pays qui traverse depuis plusieurs mois «une crise politique et économique très profonde», Emmanuel Macron a appelé les autorités libanaises à mettre en place des réformes demandées par le peuple.

«Le peuple libanais est libre, fier et souverain et il appartient aux autorités du pays d’agir pour que le pays ne sombre pas et pour répondre aux aspirations que le peuple libanais exprime en ce moment-même légitimement dans les rues de Beyrouth. Nous devons tous ensemble tout faire pour que ni la violence ni le chaos ne puissent l'emporter», a déclaré le Président.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un commerçant de Nîmes interdit l’entrée de son magasin aux femmes voilées
Tags:
Liban, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook