International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)
265
S'abonner

Après que la presse libanaise a rapporté que le ministre de l’Environnement du pays avait présenté sa démission, un communiqué confirmant cette information a suivi. Plus tôt dans la journée du 9 août, la ministre de l’Information avait également quitté son poste.

Après la démission, annoncée plus tôt dans la journée de dimanche, de la ministre de l’Information du Liban, c’est son homologue en charge de l’Environnement, Damianos Kattar, qui a annoncé qu’il quittait ses fonctions, rapporte la chaîne de télévision Al-Jadeed.

Selon elle, le Premier ministre Hassan Dian tente de persuader Kattar de revenir sur sa décision.

Lebanon 24 rapporte pour sa part que Kattar a expliqué que des amis de ses enfants avaient péri dans l’explosion et qu’il ne pouvait pas supporter cette responsabilité.

Plus tôt dans la journée, c’est Manal Abdel Samad, ministre de l’Information qui a présenté sa démission, expliquant sa décision par l’explosion qui s’est produite au port de Beyrouth le 4 août dernier.

Départ officiellement confirmé

Dans la soirée, M.Kattar a confirmé son départ dans un communiqué.

«Face à l'énorme catastrophe» et «un régime stérile qui a raté de nombreuses opportunités [...] j’ai décidé de démissionner du gouvernement», a-t-il déclaré, repris par l'AFP.

«En ce moment de douleur qui unit les Libanais, je vois de l'espoir dans la capacité de nos jeunes à faire progresser un nouveau Liban qui réponde à leurs aspirations et à leurs rêves».

Explosions au port de Beyrouth

Une explosion, suivie d’une autre plus puissante, se sont produites le 4 août dans le port de Beyrouth formant un énorme champignon dans le ciel. L’onde de choc a endommagé des dizaines de véhicules et d’immeubles et a soufflé les vitres dans plusieurs quartiers de la ville.

Selon les autorités, la détonation a été provoquée par la réaction de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium confisqués par la douane en 2014 et depuis stockées dans un entrepôt. Selon les derniers chiffres, l’explosion a fait 158 victimes et plus de 6.000 blessés.

Un importante manifestation samedi

Quatre jours après, des milliers de personnes se sont réunies dans les rues de Beyrouth, exprimant leur colère et exigeant un changement des personnalités au pouvoir. Lors de heurts entre protestataires et forces de l’ordre, plusieurs centaines de personnes ont été blessées et un policier a été tué.

Le Premier ministre a annoncé samedi dans la soirée qu'il allait proposer des élections parlementaires anticipées.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (74)

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
ministre, démission, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook