International
URL courte
8933
S'abonner

Le photographe de Sputnik à Minsk, Ilia Pitalev, avec lequel tout contact avait été perdu depuis plusieurs heures, se trouve dans un centre de détention de Zhodino, près de Minsk. Les consuls russes travaillent à sa libération.

Le photographe de Sputnik à Minsk, Ilia Pitalev, a été retrouvé détenu ce 11 août dans un centre de détention de Zhodino, a rapporté à l'agence une source au sein du ministère biélorusse de l'Intérieur.

«Pitalev ne figure pas parmi les victimes. Il fait partie de ceux qui ont été emmenés hier au centre de détention provisoire de Zhodino. Selon des données préliminaires, il est en bonne santé. Les raisons de sa détention sont inconnues. Aucune plainte n'a été déposée», a déclaré la source.

La cause et les circonstances de sa détention sont encore inconnues. Les consuls russes travaillent à sa libération.

Tout contact perdu

Le photographe de Sputnik Ilia Pitale n'a pas donné de nouvelles depuis le 10 août. Le dernier contact avec lui a eu lieu à environ 17h40 [16h40 heure de Paris, ndlr].

«Il était sur le point de se rendre au monument sur l’avenue des Vainqueurs, il ne donne plus de nouvelles depuis», a annoncé le service de photo de l’agence.

Plus tôt, il a été annoncé qu’à l’issue de l’élection présidentielle en Biélorussie plusieurs journalistes russes avaient été interpellés: les employés du Daily Storm Anton Starkov et Dmitri Lasenko, le journaliste de Meduza Maxime Solopov, le correspondant de RT Konstantin Pridybailo, le journaliste de Sputnik Belarus Yevgeny Oleinik, des correspondants de la chaîne Dojd (TV Rain), trois collaborateurs de RT qui travaillent pour l'agence vidéo Ruptly et le journaliste Semyon Pegov.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Kremlin: des agents de la CIA travaillent avec Navalny, lequel avait déjà reçu des consignes auparavant
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Tags:
manifestation, détenus, Minsk, Sputnik, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook