International
URL courte
217241
S'abonner

Recep Tayyip Erdogan a accusé Emmanuel Macron de visées «coloniales» au Liban et a qualifié sa récente visite à Beyrouth de «spectacle», dans un contexte de tensions croissantes entre Ankara et Paris.

Emmanuel Macron souhaite rétablir l’ordre colonial au Liban, a déclaré jeudi 13 août le Président turc Erdogan en commentant, lors d’un discours à Ankara, le déplacement de M.Macron à Beyrouth suite à l’explosion qui a fait plus de 170 morts et 6.500 blessés dans la capitale libanaise le 4 août.

«Ce que Macron et compagnie veulent, c'est rétablir l'ordre colonial [au Liban, ndlr]. Nous, ce n'est pas courir après les photos ou faire le spectacle devant les caméras qui nous intéresse», a indiqué le chef d’État turc dont les propos ont été repris par l’agence France-Presse (AFP).

Le Président turc ne s'est pas personnellement rendu à Beyrouth, il y a dépêché son vice-président et son chef de la diplomatie la semaine dernière.

Le Liban a été sous mandat français de 1920 à son indépendance en 1943. Avant cela, il a été sous domination ottomane pendant quatre siècles.

Tensions Turquie-France

Les attaques de M.Erdogan interviennent dans un contexte de tensions croissantes entre la Turquie et la France, liées notamment à des intérêts divergents en Libye et en Méditerranée orientale.

Les recherches turques d'hydrocarbures dans cette zone maritime ont suscité la colère de la Grèce et de l'Union européenne.

La France a dénoncé les actions turques avant d’annoncer un renforcement temporaire de sa présence militaire en Méditerranée orientale avec le déploiement de deux avions et deux navires de guerre.

M.Erdogan n'a pas directement commenté la décision française, mais il s'en est pris sans le nommer à un «pays qui n'a pas de littoral en Méditerranée orientale», le sommant de «ne pas se croire plus grand qu'il ne l'est».

Lire aussi:

«Le Covid-19 est un coup d’opportunité pour l’oligarchie mondialiste» – vidéo
Un drone-kamikaze russe frappe des radicaux en Syrie – vidéo
«Je voulais mettre cette bombe dans l’église»: les notes troublantes de l’adolescente radicalisée arrêtée à Béziers
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Tags:
colonialisme, France, Turquie, Liban, Emmanuel Macron, Recep Tayyip Erdogan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook