International
URL courte
3292
S'abonner

La Corée du Nord a désormais un nouveau chef du gouvernement, Kim Dok-hun, qui remplace Kim Jae-ryong sur décision du Comité central du Parti des travailleurs de Corée, selon l'agence de presse KCNA. Le même jour, les autorités nord-coréennes ont décidé de lever le confinement à Kaesong où un cas suspect de coronavirus a été signalé en juillet.

Le vice-président du Comité central du Parti des travailleurs de Corée Kim Dok-hun a été nommé chef du gouvernement du pays, a annoncé vendredi 14 août l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Cette décision a été prise lors d'une réunion du bureau du Comité central du Parti des travailleurs de Corée, présidée par le chef d’État, Kim Jong-un.

Kim Jae-ryong, qui a occupé le poste de chef du cabinet des ministres depuis 2019, a été nommé à la direction du Comité central du Parti, selon KCNA.

Levée du confinement dû au Covid-19 à Kaesong

L'agence a en outre annoncé la levée du confinement mis en place à Kaesong le 24 juillet en raison de la propagation du Covid-19.

Le 26 juillet, Pyongyang avait signalé un premier cas suspect de contamination au nouveau coronavirus dans cette ville. Ce cas concernait une personne «rentrée le 19 juillet après avoir franchi illégalement la ligne de démarcation» qui fait office de frontière avec la Corée du Sud. Selon les données officielles, aucun cas de Covid-19 n'a été enregistré en Corée du Nord.

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
premier ministre, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook