International
URL courte
13733
S'abonner

L'armée israélienne a annoncé vendredi 14 août avoir de nouveau bombardé des positions du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse à des lancers de ballons incendiaires de l'enclave palestinienne vers le territoire israélien, relate l’AFP.

Israël a mené une nouvelle frappe aérienne contre des positions du mouvement Hamas dans la bande de Gaza ce vendredi 14 août, a annoncé l’armée israélienne dans un communiqué.

«Des avions de combat, des hélicoptères militaires et des chars ont ciblé des positions du Hamas dans la bande de Gaza dont un système de défense naval utilisé par le Hamas, des infrastructures souterraines et des postes d'observation», a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué cité par l’agence.

Le Croissant-Rouge palestinien a pour sa part déclaré qu'une femme enceinte et un enfant âgé de trois ans avaient été blessés et transportés à l'hôpital.

Ces frappes interviennent au lendemain de l'annonce d'un accord de normalisation des relations entre Israël et les Émirats arabes unis, fustigé par les Palestiniens, y compris le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.

Plusieurs frappes en quelques jours

Le 13 août, l’armée a déjà mené une attaque nocturne contre des positions du Hamas, tout comme les nuits précédentes, en réponse à des tirs de ballons incendiaires dont certains sont à l'origine d'incendies de broussailles dans le sud d'Israël.

Outre les frappes de représailles, les autorités israéliennes ont réduit cette semaine la zone de pêche en Méditerranée pour les Gazaouis, et fermé Kerem Shalom, seul point de passage des marchandises entre Gaza et Israël.

Le 11 août, Israël a en outre fermé le poste de Kerem Shalom, où entrent les marchandises à Gaza.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
frappes, Hamas, Gaza, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook