International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
263630
S'abonner

La capitale biélorusse est de nouveau le théâtre d'actions de protestation auxquelles participent même de petits enfants et des femmes enceintes, a constaté un correspondant de Sputnik. Dans la soirée, des manifestants ont afflué vers le bâtiment de la compagnie de télévision d'État Belteleradio, scandant «Dites la vérité au peuple».

Une nouvelle manifestation se déroule à Minsk, près du bâtiment de la compagnie de télévision d'État Belteleradio, où sont arrivées samedi la secrétaire de presse du Président biélorusse Natalia Eismont et la présidente de la chambre haute du parlement biélorusse Natalia Kotchanova pour parler avec le personnel, rapporte un correspondant de Sputnik.

Les manifestants scandent «Cessez de mentir» et «Dites la vérité au peuple».

Dans le même temps, les Biélorusses continuent d'affluer vers le métro Pouchkinskaïa à Minsk, de petits enfants et des femmes enceintes dans leurs rangs, pour rendre hommage à un jeune homme tué lors des manifestations.

Grogne populaire

L’élection présidentielle du 9 août en Biélorussie a été remportée, selon les chiffres officiels de la Commission électorale centrale, par Alexandre Loukachenko avec 80,1% des voix. La candidate de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa a, elle, été créditée de 10,1% des suffrages.

L'annonce des résultats a été suivie par un mouvement de protestation dans la capitale et dans plusieurs autres villes biélorusses qui ne s'apaise pas depuis six jours. Les forces de l’ordre ont eu recours à du gaz lacrymogène, des canons à eau, des grenades assourdissantes et des munitions en caoutchouc.

M.Loukachenko s'est dit précédemment persuadé que les autorités «contiendraient la situation» dans le pays.

Nouveaux messages
  • 02:13

    L'ambassadeur de Biélorussie en Slovaquie, premier des chefs des missions diplomatiques à soutenir les manifestants

    Igor Leschenia, ambassadeur de Biélorussie en Slovaquie, s'est dit solidaire avec les Biélorusses descendus dénoncer les résultats de la présidentielle.

    «Je ne m'adresse à vous pas seulement en tant qu'ambassadeur de Biélorussie en Slovaquie. Je m'adresse à vous en tant que chef le plus ancien de la mission biélorusse à l'étranger et seul diplomate biélorusse par intérim qui a travaillé au ministère des Affaires étrangères de l'URSS et à l'ambassade soviétique à l'étranger. Comme tous les Biélorusses, je suis choqué par les tortures et agressions de citoyens de mon pays», a-t-il déclaré dans un message vidéo sur YouTube.

    «Je suis solidaire avec ceux qui sont venus manifester pacifiquement sur les rues des villes biélorusses pour que leur voix soit entendue», a poursuivi le diplomate, rappelant qu'il est «originaire de la ville de Jodino», dans la région de Minsk. «J'espère sincèrement que le futur de mon pays se formera à la base des positions de toutes les couches de la société et des représentants de diverses forces politiques. Les Biélorusses, en souffrant, ont mérité ce droit», a mis en valeur M.Leschenia.

  • 01:44

    Action près du siège de l'Onu à New York

    Des dizaines de Biélorusses se sont rassemblés dans le parc devant le siège des Nations unies à New York. Habillés de blanc-rouge-blanc, ils brandissaient des drapeaux de la même couleur et des affiches de soutien aux manifestants en Biélorussie, indique un journaliste de Sputnik sur place.

  • 01:10

    La diplomatie biélorusse se dit déterminée à poursuivre le dialogue avec l'UE

    Quelle que soit la situation, Minsk est prêt à dialoguer avec l'UE, a déclaré à Sputnik Anatoli Glaz, chargé de communication du ministère biélorusse des Affaires étrangères.

    «Les sanctions marquent la fin de la politique. Par conséquent, la question clé est maintenant de savoir si l'UE a une politique à l'égard de la Biélorussie. Nous en avons une: dans la politique étrangère de la Biélorussie, l'Union européenne est clairement l'un des domaines prioritaires», a-t-il expliqué.

  • 00:19

    Le ministère biélorusse de la Défense a qualifié de «fake news» les allégations apparues sur les réseaux sociaux concernant la présence de mercenaires serbes dans la république.

  • 23:42

    L'action à Moscou a duré 12 heures

    Un rassemblement de soutien au peuple biélorusse a commencé à midi devant la mission diplomatique de Biélorussie à Moscou. Les manifestants ont élaboré un mémorial composé de fleurs et bougies et ont composé une chaîne humaine.

    C'est la septième action de soutien organisée depuis le 9 août.

  • 22:55

    La diplomatie polonaise donne des précisions sur les sanctions de l'UE

    Les sanctions de l'UE contre la Biélorussie, dont la liste a commencé à être dressée vendredi, ne seront que personnelles, a déclaré samedi le ministre polonais des Affaires étrangères Jacek Czaputovitch lors d'une conférence de presse à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à Varsovie.

    «Nous avons discuté de la manière de nous assurer que les sanctions ne frappent pas les gens ordinaires», a souligné M.Czaputovitch. «Les sanctions devraient concerner les personnes occupant des postes de responsables.»

    Les États-Unis estiment que les élections en Biélorussie n'ont pas été équitables, Washington et Varsovie soutiennent le peuple biélorusse et la véritable expression de sa volonté, a déclaré de son côté le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

    «Les élections n'étaient ni libres ni équitables... Aujourd'hui, nous avons discuté d'un objectif commun: soutenir le peuple biélorusse dans ses efforts pour gagner sa souveraineté et sa liberté. Ces gens qui manifestent s'efforcent de défendre leur droit de choisir», a-t-il insisté lors d'une conférence de presse conjointe.

  • 22:54

    Les journalistes ukrainiens détenus à Minsk reconduits dans leur pays natal, fait savoir le ministère ukrainien des Affaires étrangères.

  • 22:37

    Le chef de la diplomatie canadienne, François-Philippe Champagne, apporte son soutien à Tikhanovskaïa

  • 22:31

    Aucun second tour ni recomptage des votes, selon le QG de Tikhanovskaïa

    «Le second tour est hors de question, tout comme l'idée de décompter les votes. De telles propositions [d'un recomptage, ndlr] circulent, mais nous voyons déjà des preuves, des photographies sur lesquelles on brûle les bulletins de vote. […] Nous savons qu'ils sont détruits», a fustigé la secrétaire de presse de la candidate de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa, Anna Krasoulina.

  • 21:51

    «Pars!»: une manifestation à Brest, en Biélorussie

    Un cortège de plus d'un millier de personnes a marché dans les rues de la ville frontalière de Brest, en Biélorussie, pour dénoncer les résultats de l'élection présidentielle. Les manifestants scandent «Pars!» et arborent des étoffes blanc-rouge-blanc.

  • 21:38

    Les manifestants commencent à se disperser devant le bâtiment de Beltereradio et comptent poursuivre la protestation dimanche, rapporte un correspondant de Sputnik.

  • 21:16

    Deux avis de recherche en Russie

    La Russie a lancé un avis de recherche à l'encontre du candidat à la présidentielle biélorusse Valéri Tsepkalo et un autre concernant le fondateur de la chaîne Telegram Nexta Stepan Poutilo «au titre d'un article du code pénal», est-il indiqué dans les documents.

  • 20:59

    Alexandre Loukachenko a ordonné de déplacer une unité aéroportée de Vitebsk à Grodno à cause de la situation tendue près des frontières occidentales du pays, indique l'agence de presse Belta.

    Intervenant à la réunion du Centre de la gestion stratégique de la défense nationale, le Président s'est dit préoccupé par les exercices des forces de l'Otan en Pologne et en Lituanie:

    «Par conséquent, je vais demande accessoirement d'envoyer une unité aéroportée de Vitebsk à Grodno puisque la situation est tendue dans la zone frontalière dans l'ouest du pays».

    En outre, M.Loukachenko a ordonné au ministère de la Défense et de l'Intérieur, ainsi qu'au service de renseignement biélorusse KGB et au procureur général, de ne pas laisser se former une «chaîne de non indifférents» de Vilnius à Kiev.  

  • 20:52

    Une dizaine d'agents de police antiémeute, sans protections spéciales, sont entrés dans le bâtiment de Belteleradio.

    Précédemment, les manifestants avaient hissé au-dessus de l'entrée un drapeau blanc-rouge-blanc, utilisé par l'opposition.

  • 20:22

    Le Président a confié au gouvernement la tâche de remplir ses fonctions jusqu'à ce que soit formé un nouveau cabinet ministériel.

  • 20:09

    Le Russe Vajenkov a été relâché et va regagner son pays natal aujourd'hui

    Détenu à Minsk, Artiom Vajenkov, employé de l'organisation Open Russia, fondée par Mikhaïl Khodorkovsky, a été libéré et compte revenir en Russie ce soir, informe son avocat.

  • 19:56

    Le Président biélorusse affirme s’être accordé avec Vladimir Poutine sur une aide russe si nécessaire

    Alexandre Loukachenko, dont les propos ont été retransmis par l'agence de presse Belta, a déclaré que la Russie fournirait, à la première demande, une assistance pour assurer la sécurité dans son pays.

    Pour autant, la Biélorussie possède assez de ressources pour assurer sa sécurité: «Nos militaires ont assez de ressources afin de se protéger eux-mêmes, de protéger leurs familles et leur pays», a ajouté M.Loukachenko.

    Les chefs d’État se sont en outre mis d'accord pour empêcher la mise en place d'un «cordon des pays» qui sépareraient la Russie de l'Occident.

    Alexandre Loukachenko, archives

    Loukachenko: Poutine a promis d’aider la Biélorussie à garantir la sécurité

    Le Président Alexandre Loukachenko a annoncé s’être mis d’accord avec Vladimir Poutine sur l’envoi d’aide militaire russe à la Biélorussie en cas de besoin.
    En savoir plus
  • 19:44

    Le personnel de Belteleradio est prêt à faire grève, annonce l'animatrice de la chaîne Belarus 1 Natalia Bibikova.

    Elle a quitté la réunion avec la secrétaire de presse du Président biélorusse Natalia Eismont et la présidente de la chambre haute du parlement biélorusse Natalia Kotchanova.

    Selon M.Loukachenko, les adversaires de la Biélorussie ciblent les entreprises du pays pour torpiller son économie. Il a appelé à ne pas politiser le personnel des sociétés et a insisté pour que les employés qui descendent manifester soient licenciés.

    Une manifestation près du bâtiment de la compagnie de télévision d'État Belteleradio à Minsk
    © Sputnik
  • 19:34

    Une vidéo présumée de la mort du manifestant à Minsk

    La chaîne Telegram Euroradio a diffusé une séquence montrant vraisemblablement le moment de la mort du jeune Alexandre Taraïkovski le 10 août, sous divers angles.

  • 19:28

    Une foule toujours grossissante de dizaines ou centaines de parents manifeste pacifiquement près du métro Pouchkinskaïa

    Les enfants âgés de trois à cinq ans jouent près de leurs parents, les nourrissons dorment malgré la cacophonie des voitures, rapporte un correspondant de Sputnik. Des femmes enceintes viennent honorer la mémoire du manifestant tué malgré leurs derniers mois de grossesse.

    Manifestation près du métro Pouchkinskaïa à Minsk
    © Sputnik
    Manifestation près du métro Pouchkinskaïa à Minsk
    © Sputnik
En direct
Biélorussie en colère, jour 6: Loukachenko ordonne d'envoyer une unité aéroportée à Grodno
+
Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
Tags:
manifestation, élection présidentielle, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook