International
URL courte
8453
S'abonner

Alors que les points de vues sur le lanceur d'alerte Edward Snowden diffèrent, Donald Trump a promis de considérer sérieusement la question de son acquittement.

Le Président américain va «jeter un œil» sur une possible grâce d'Edward Snowden, ex-consultant pour l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA), a-t-il fait savoir lors d'une conférence de presse dans le New Jersey. Avant l'élection en 2016, Donald Trump l'avait considéré comme un «traître total» et avait promis de «le traiter durement» en cas d'accession au pouvoir.

«Beaucoup de gens pensent qu'il devrait être traité différemment et d'autres gens pensent qu'il a fait des choses très mauvaises», a affirmé Donald Trump. «Je vais y jeter un œil très sérieusement.»

Informations classifiées

Le lanceur d'alerte a livré aux journaux The Washington Post et The Guardian des informations classifiées sur les programmes de surveillance des services de renseignement américains et britanniques sur Internet en 2013.

Face aux accusations d'espionnage et de vol de documents appartenant à l'État par la justice américaines, Edward Snowden s'est réfugié en Russie la même année. À condition qu'il cesse son activité visant son pays natal, la Russie lui a proposé un refuge d’un an. En 2014, il a reçu un permis de séjour de trois ans, qui a été prorogé de trois ans en 2017.

En 2019, l'ex-employé de la NSA s’est dit prêt à retourner aux États-Unis et à se présenter devant le tribunal, mais à la condition que le procès soit objectif et équitable.

Lire aussi:

«Un objet enfoncé dans le crâne»: violent meurtre de deux femmes à Paris
Des journalistes du Monde touchés par un bombardement dans le Haut-Karabakh, deux d’entre eux sont blessés
Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
Les forces du Haut-Karabakh disent avoir abattu trois avions azerbaïdjanais en 24h, Bakou dément
Tags:
acquittement, Donald Trump, Edward Snowden
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook