International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
9011810
S'abonner

Alors que la place de l'Indépendance à Minsk accueille ce 16 août près de 50.000 personnes en soutien à Alexandre Loukachenko, selon ses estimations, des opposants se rassemblent également dans la capitale biélorusse. Voici le déroulé des événements de ce dimanche à Minsk.

Plusieurs rassemblements se sont tenus ce dimanche en Biélorussie. Minsk, la capitale, a été le théâtre d’une action en soutien à Alexandre Loukachenko, la première depuis sa réélection et le début des protestations contre les résultats de la présidentielle, et de meetings d’opposition.

Action de soutien à Loukachenko

D’abord ce sont les partisans du Président qui se sont rassemblés sur la place de l’Indépendance et Alexandre Loukachenko, en compagnie de son fils, s’est rendu sur les lieux, remerciant les personnes présentes et prévenant que ces dernières s’étaient rassemblées non pour le protéger, mais pour conserver l’indépendance du pays.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Sputnik Беларусь (@sputnik.by)

Et de rejeter toute idée de la tenue d’un nouveau scrutin, ajoutant que certains pays «ordonnaient un nouveau vote».
Il a estimé que si la Biélorussie prêtait l’oreille à ces derniers, «nous périrons en tant qu’État, en tant que peuple, en tant que nation».

L’appel à démissionner, formulé par l’opposition, il l’a également rejeté et a expliqué que si le peuple voulait des réformes et des changements, «dites lesquels et on les entamera demain».

Si, selon le Président, l’action a réuni quelque 50.000 participants, l’Intérieur parle de 65.000 personnes.

Action de l’opposition

Ensuite, des protestataires et des leaders de l’opposition ont commencé à se rassembler près de la stèle rappelant le titre accordé à Minsk de «ville héros». Ensuite, ils ont pris le chemin de la place de l’Indépendance et, selon les évaluations de notre correspondant, ils étaient plusieurs dizaines de milliers -l’Intérieur a estimé que les chiffres seront annoncés lundi.

Investissant la place, les protestataires ont commencé à scander les slogans, mais l’ambiance restait calme et les forces de l’ordre ne sont pas intervenues.

Посмотреть эту публикацию в Instagram

Публикация от Sputnik Беларусь (@sputnik.by)

Des manifestants se sont en outre rassemblés près d’un centre de détention provisoire et ont exigé que les détenus interpellés les jours précédents soient relâchés, promettant d’y retourner tous les jours.

Selon l’Intérieur, aucune interpellation, ni incident n’ont eu lieu.

Nouveaux messages
  • 22:42
    Action de protestation à Minsk

    Macron commente les manifestations en Biélorussie

    Afin de soutenir les «centaines de milliers de Biélorusses» qui «manifestent pacifiquement pour le respect de leurs droits» dans plusieurs villes du pays contre les résultats de la présidentielle, Macron a appelé sur son compte Twitter ce dimanche 16 août les Européens à se mobiliser.
    En savoir plus
  • 21:33
    Action de protestation à Minsk
    Sputnik

    Pas d’incident, pas d’interpellation, selon l’Intérieur

    L’action des partisans de l’opposition qui s’est déroulée dimanche 16 août à Minsk a eu lieu sans incident, a indiqué à Sputnik Olga Tchemodanova, porte-parole de l’Intérieur.

    «Selon les premières informations, il n'y a pas eu d'interpellation à Minsk. L’action s’est déroulée sans incident», a-t-elle déclaré.

    Interrogée sur le nombre de personnes venues ce dimanche, elle a estimé que cette information serait probablement divulguée lundi.

  • 21:12

    L’opposition biélorusse envisage des actions près des locaux de l’UE à Bruxelles

    Les partisans de l’opposition biélorusse vivant en Europe envisagent d'organiser des actions près des sièges bruxellois du Parlement européen, du Conseil européen et de la Commission européenne pour la fin août, a fait savoir à Sputnik Marina Levatchenko, l’une des membres vivant en Belgique.

    «Les actions sont préalablement prévues les 29 et 30 août, lorsque ces institutions retrouveront leur rythme de travail normal après les vacances», a-t-elle expliqué.

    Selon elle, des Biélorusses vivant en Allemagne et aux Pays-Bas, en Espagne et au Luxembourg sont attendus. Les actions se dérouleront en conformité avec les règles en vigueur qui, en raison de la situation sanitaire, n’autorisent pas le rassemblement de plus de 200 personnes dans un endroit ouvert.

  • 20:45

    La place de l'Indépendance le soir du 16 août

  • 20:40

    Les protestataires à Minsk se dispersent dans différents quartiers

    Les participants à l’action de protestation en centre-ville de Minsk se sont dispersés dans différents quartiers, rapporte notre correspondant.

    Une partie d’eux restent sur la place de l’Indépendance, qu'ils arpentent drapeau à la main. Les automobilistes les saluent en klaxonnant.

  • 19:52

    L’action près d’un centre de détention provisoire se termine sans interpellations

    L’action devant un des centres de détention provisoire à Minsk s’est terminée. Personne n’a été interpellé, constate notre correspondant.

    L’action avait réuni plusieurs dizaines de personnes qui réclamaient la libération des prisonniers politiques, notamment l’ancien banquier Viktor Babariko qui prétendait à la présidence, le blogueur Sergueï Tikhanovski, dont l’épouse est considérée par l’opposition Présidente élue, et l’opposant Nikolaï Statkevicth.

  • 19:11

    La circulation sur l'avenue et la place de l'Indépendance de Minsk, où se déroule une action de protestation, a repris

    L’action terminée, les protestataires nettoient la place.

  • 19:07

    À Minsk, les protestataires se rassemblent près de deux centres de détention provisoire où peuvent être détenus des opposants.

  • 19:05

    L’opposition projette de porter plainte

    L’une des leaders de l’opposition biélorusse et chef du QF de l’ex-candidat à la présidence Viktor Babariko, Maria Kolesnikova, a annoncé que l’opposition envisageait d’ester en justice en raison des «actions illégales des forces de l’ordre» lors des actions de protestation.

  • 18:46

    Pour la huitième journée consécutive, un rassemblement s'est formé près de l’ambassade de Biélorussie à Moscou

  • 18:46

    Le maire de la ville biélorusse de Brest promet de relâcher tous ceux qui ont été interpellés du 9 au 11 août

    Le maire de Brest (Biélorussie) Alexandre Rogatchouk a promis de faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire relâcher les personnes interpellées du 9 au 11 août.

    En outre, il a discuté avec ses administrés et les a remerciés pour les actions pacifiques de ces derniers jours qui se sont déroulées sans affrontement avec les forces de l’ordre.

  • 18:32

    Situation à Grodno

  • 18:25
    Marche pancitoyenne «Pour la liberté» à Minsk
    Sputnik

    Plusieurs dizaines de milliers de protestataires rassemblées près de la stèle de ville-héros de Minsk

    Selon le correspondant de Sputnik, les participants au meeting ont inondé les squares et les tronçons voisins des avenues.

  • 18:02

    La police interpelle les personnes soupçonnées d'avoir activé samedi un engin explosif artisanal à Minsk

  • 17:55

    Les manifestants se massent sur la place de l’Indépendance à Minsk

    Ils scandent des slogans mais dans l'ensemble l’atmosphère reste paisible, selon notre correspondant.

  • 17:45
  • 17:11

    Tous les protestataires interpellés pourraient être relâchés dès dimanche

    Se référant à une source haut placée au sein de l’Intérieur biélorusse, notre correspondant rapporte que tous les participants aux actions de protestation détenus pourraient être relâchés ce dimanche.

    Les premières libérations ont commencé vendredi.

  • 16:57

    Selon le ministre de l'Intérieur biélorusse, en réprimant les protestations, aucune arme à feu n'a pas été utilisée, seulement des «armes non-létales».

    «Nous n’avons pas eu recours aux armes à feu, mais à celles qui sont non-létales», a-t-il déclaré dans une vidéo rendue publique par le portail Tut.by.

  • 16:52

    Une colonne d'opposants a atteint la place de l'Indépendance, selon un correspondant de Sputnik sur les lieux

    Les manifestants opposés au pouvoir sur la place de l'Indépendance
    Sputnik
  • 16:49

    Des images de la manifestation des opposants aux autorités biélorusses ce dimanche à Minsk

  • 16:41

    Les opposants biélorusses sont partis de la stèle de Minsk ville-héros en direction du centre de la capitale, selon un correspondant de Sputnik

  • 16:34

    Les gens rassemblés à la manifestation pro-gouvernementale écoutent le discours du Président Loukachenko

  • 16:16

    Le chef de l'État biélorusse a également appelé l'opposition à ne pas «pousser les gens à une confrontation armée»:

    «Calmez-vous, [...] ne déshonorez pas notre pays pacifique, prospère et paisible, que tout le monde enviait.»

    Alexandre Loukachenko a également mis en garde ses opposants pour qu'ils ne «touchent» pas aux journalistes des médias d'État et leurs familles. Puisque, a-t-il insisté, si quelque chose se passe, les offenseurs «répondront de tout».

  • 16:00

    Le dirigeant biélorusse assure que, si quelqu'un veut «donner» la République, il ne le laissera jamais faire, même après sa «mort»

    «Nous avons construit avec vous, malgré toutes les difficultés, toutes les lacunes, un beau pays. À qui avez-vous décidé de le donner?», s'est adressé le Président à ses concitoyens.

    Il a également commenté les appels à sa démission:

    «Ils me crient: "Va-t'en!" Pas de problème! Mais ils vont nous tuer et nous étriller, nous et nos enfants! Souvenez-vous de cela», a-t-il poursuivi.

  • 15:50

    Si les Biélorusses veulent des réformes, les autorités les lanceront dès demain, selon le chef de l'État

    «Je veux vous demander ceci: que voulez-vous maintenant? Voulez-vous de la liberté? Dites-moi, de quel genre? Voulez-vous des changements? De quel type, qu'est-ce que nous allons changer? Voulez-vous des réformes? Dites-moi lesquelles, nous commencerons demain», a-t-il lancé.

  • 15:36

    Selon Loukachenko, l'opposition est dirigée depuis l'étranger

    «[Les opposants] sont dirigés par des étrangers, des marionnettistes. Ils croient que nos frontières occidentales sont ici, près de Minsk, comme en 1939, et pas près de Brest», a déclaré le Président devant près de 70.000 partisans.

    Des manifestations à Minsk

    Le ministre biélorusse de l'Intérieur accuse l’étranger de financer les manifestants dans le pays

    Face à des grèves et des manifestations qui persistent en Biélorussie depuis la présidentielle du 9 août remportée par Alexandre Loukachenko, le ministre biélorusse de l'Intérieur a accusé l’étranger de financer les protestations. Selon lui, les hommes sont payés environ 10 euros et les femmes environ 20 euros.
    En savoir plus
  • 15:29

    Des manifestants sont sortis ce 16 août pour protester contre les autorités biélorusses aux alentours de la stèle de Minsk ville-héros, un monument de guerre dans la capitale biélorusse

  • 15:22

    Le ministère biélorusse de l'Intérieur a mis en garde contre toute action non-autorisée pouvant entraîner des morts et des blessés.

    Youri Karaïev, ministre biélorusse de l'Intérieur, a évoqué ainsi la tragédie de Niamiha de 1999, une bousculade massive dans un passage souterrain menant à la station Niamiha de la capitale biélorusse. Celle-ci avait emporté la vie de 53 personnes.

  • 15:18

    D'après le Président biélorusse, les nouvelles élections voulues par les opposants «renverseront» la République.

    «La Lituanie, la Lettonie, la Pologne et, malheureusement, notre chère Ukraine et ses dirigeants nous ordonnent de tenir de nouvelles élections. Si par hasard nous suivions leur exemple, nous descendrions comme une feuille morte et ne stabiliserions jamais notre dirigeable. Nous péririons en tant qu’État, peuple, nation», a par ailleurs déclaré Loukachenko.

    Il a également tenu à souligner que la présidentielle a bien eu lieu et que son résultat de plus de 80% des voix n'a pas pu être truqué.

  • 15:09

    Les Présidents russe et biélorusse se sont entretenus par téléphone pour la deuxième fois en 24 heures sur la situation en Biélorussie.

    Loukachenko et Poutine

    Poutine et Loukachenko se sont de nouveau entretenus par téléphone sur la situation en Biélorussie

    Lors d'un deuxième entretien en l'espace de 24 heures avec son homologue biélorusse, Vladimir Poutine a réaffirmé que la Russie aidera la Biélorussie en cas de nécessité, indique le service de presse du Kremlin. Les deux chefs d’État ont discuté de la situation tendue dans le pays, ainsi que de la pression exercée sur Minsk depuis l’étranger.
    En savoir plus
  • 14:59

    Plus de 70.000 personnes sont venues soutenir le Président biélorusse à Minsk près du siège du gouvernement sur la place de l'Indépendance, selon l'agence d'État Belta.

    Le rassemblement de soutien à Alexandre Loukachenko à Minsk, le 16 août 2020
    © Sputnik . Viktor Tolochko
  • 14:42

    Alexandre Loukachenko: «Je ne laisserai jamais tomber notre État»

    Sur la place de l'Indépendance où se tient le rassemblement, Alexandre Loukachenko a remercié ses partisans dans toutes les régions biélorusses.

    «Regardez autour de vous: des chars, des avions décollant à 15 minutes de nos frontières. Et ce n'est pas en vain! Les troupes de l'Otan claquent les chenilles à nos portes. Le renforcement de la force militaire est en cours près des frontières occidentales», a déclaré M.Loukachenko.

  • 14:08

    Dans le même temps, des opposants se rassemblent actuellement pour une action de protestation dans le centre de la capitale, selon un correspondant de Sputnik

  • 14:06

    Le Président biélorusse a évalué le nombre de personnes qui se sont rassemblées pour le soutenir ce 16 août à Minsk à 50.000

En direct
Rassemblement en soutien à Loukachenko et protestations en Biélorussie - images
+
Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
Tags:
Biélorussie, Alexandre Loukachenko, Minsk
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook