International
URL courte
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)
9215
S'abonner

L’accord israélo-émirati a été au centre d’un entretien téléphonique entre Emmanuel Macron et le Président palestinien, Mahmoud Abbas, qui a eu lieu ce dimanche 16 août, rapporte l'agence de presse Wafa. À l’issue de la discussion, le Président français a fait part de sa détermination d’«œuvrer pour la paix au Proche-Orient».

Emmanuel Macron s'est entretenu par téléphone avec le Président palestinien, Mahmoud Abbas, pour discuter de l'accord récemment conclu entre Israël et les Émirats arabes unis, relate l'agence de presse Wafa. Lors de la conversation, le Président français a notamment déclaré que la France se félicitait de la déclaration trilatérale qui contribuerait à faire avancer le processus de paix dans la région, indique l'agence.

Le dirigeant palestinien, quant à lui, a réaffirmé son attachement à des négociations fondées sur le droit international.

«Ni les Émirats arabes unis, ni tout autre pays n'ont le droit de parler au nom du peuple palestinien, et dans le cas où un autre pays arabe prendrait une mesure pareille, les Palestiniens adopteront la même position que nous avons adoptée à l'égard des Émirats arabes unis. Nous n'accepterons pas que la question palestinienne serve de prétexte pour la normalisation (des relations avec Israël - ndlr)», a déclaré lors de l'entretien Mahmoud Abbas, cité par l’agence.

«Œuvrer pour la paix» dans la région 

Emmanuel Macron a par ailleurs souligné la nécessité de parvenir à une solution politique qui soit conforme à la décision de deux États et au droit international, relate l’agence. En discutant avec Abbas, il a également ajouté qu'il avait déjà parlé au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, du plan d'annexion ainsi que de la position de la France, qui la rejette.

Suite à la conversation avec le Président palestinien, le chef de l’État français a exprimé sur Twitter sa détermination «à œuvrer pour la paix au Proche-Orient».

Un accord historique

Israël et les Émirats arabes unis ont annoncé le 13 août avoir conclu un accord de paix négocié avec l’aide des États-Unis et qui devrait aboutir à une normalisation complète des relations diplomatiques entre les deux pays. Selon les conditions de l’accord, Israël s’engage à reporter la mise en œuvre de sa décision d'étendre sa souveraineté au territoire de Cisjordanie. La signature d’un nombre d’accords bilatéraux dans le domaine des investissements, du tourisme, des vols directs, de la sécurité, des télécommunications et autres est prévue.

L’autorité palestinienne, quant à elle, a annoncé qu’elle n’accepterait pas la déclaration trilatérale.

Dossier:
«Accord de paix historique» entre les Émirats arabes unis et Israël (17)

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Emmanuel Macron, Mahmoud Abbas
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook