International
URL courte
351165
S'abonner

La diplomatie russe a convoqué l’ambassadrice néerlandaise par intérim ce 17 août après la découverte d'une station d'espionnage dans la voiture d’un attaché militaire russe aux Pays-Bas. Un acte qui a été qualifié d’hostile et qui contribue à la détérioration de relations bilatérales déjà compliquées.

Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué ce 17 août l'ambassadrice néerlandaise par intérim pour protester suite à la découverte d’un dispositif d'espionnage dans la voiture de fonction d’un attaché militaire russe à La Haye.

Le 17 août, l’ambassadrice néerlandaise par intérim à Moscou, Dominique Kuhling-Bakker, a été convoquée au ministère russe des Affaires étrangères après qu’un dispositif d’espionnage a été détecté dans la voiture de fonction d'un attaché militaire russe aux Pays-Bas», indique un communiqué publié sur le site du ministère.

Moscou a souligné la nécessité de prendre des mesures immédiates pour éviter ce type d'incidents qui contreviennent à la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Ces actes hostiles compliquent un peu plus des relations bilatérales déjà tendues, a ajouté la diplomatie russe.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
En continu: le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’intensifie dans le Haut-Karabagh
Tags:
diplomatie, espionnage, attaché militaire, Pays-Bas, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook