International
URL courte
28326
S'abonner

Après avoir accueilli dimanche une action de soutien au Président en fonction et vu déferler les partisans de l’opposition, la capitale biélorusse voit de nouveau un rassemblement se former ce lundi 17 août pour une action de protestation non sanctionnée.

Lundi en début de soirée, des protestataires se rassemblent près de la Maison du gouvernement, à Minsk, pour participer à une action non sanctionnée, rapporte notre correspondant depuis la capitale biélorusse.

Le début était prévu à 18h00 mais pour le moment, les participants ne sont pas nombreux sur la place de l’Indépendance. Ceux qui sont déjà sur place sont venus avec des pancartes arborant les slogans de l’opposition et les drapeaux blanc et rouge.

Les représentants des forces de l’ordre sont sur la place, mais on ne peut pas parler d’un renforcement palpable des effectifs.

Nouveaux messages
  • 23:10

    Les partisans de l’opposition réunis devant une maison d’arrêt commencent à se retirer

    Selon notre correspondant à Minsk, les manifestants massés devant une maison d’arrêt commencent à se disperser.

    Vers 00h30, le rassemblement a pris fin, a-t-il été par la suite précisé. 

  • 22:26

    La neuvième action devant l’ambassade biélorusse à Moscou s’est déroulée sans incident.

    Selon des témoins, les gens ont commencé à se rassembler devant la mission diplomatique biélorusse à Moscou depuis le matin et, vers 20h30, ils étaient entre 150 et 170.

    Les participants ont de nouveau formé une chaîne humaine.

  • 21:59

    L’opposition biélorusse rend publique la composition du conseil de coordination

    Olga Kovalkova, personne de confiance de Svetlana Tikhanovskaïa, a rendu publique sur sa page Facebook la composition du conseil de coordination. Il comprend 35 noms, dont celui de Svetlana Aleksievitch, prix Nobel de littérature.

    Plus tôt, l’ancienne candidate à la présidence a annoncé la mise en place d’un conseil censé assurer le transfert du pouvoir, ajoutant que l’opposition était ouverte au dialogue avec le pouvoir actuel.

  • 21:12

    Les protestataires se retirent du centre-ville

    Le centre de Minsk est désert après le départ des sympathisants à l’opposition biélorusse, dont une partie s’est dirigée vers une maison d’arrêt, constate notre correspondant sur place.

    Une partie des manifestants s’était plus tôt rendue devant un centre de détention provisoire.

  • 19:58

    Des actions de protestations également à Vitebsk et Grodno

    Sputnik Belarus précise que le gouverneur de la région de Vitebsk a refusé de rencontrer les manifestants rassemblés sur une place et leur a proposé de créer un groupe d’initiative, mais sans journalistes.

    À Grodno, toujours d'après nos collègues, des collectifs professionnels participent au meeting, dont celui de la radio d’État.

  • 19:57

    Alexandre Loukachenko a déclaré que bien qu'il ait proposé à l'opposition de recompter les voix, ce n'est plus d'actualité, ils veulent un nouveau scrutin.

    Le Président biélorusse a déclaré qu’il avait proposé à l’opposition de recompter les voix. Et d’ajouter que cette question n’était plus d’actualité pour les opposants qui veulent un nouveau scrutin.

    «On m’a déjà proposé de recompter les voix depuis la cellule... Qu’ils disent où, dans quelles circonscriptions? Le soir il leur a été proposé de recompter et on me transmet: "Écoutez, ce n’est plus d’actualité de compter". "Qu’est-ce qu’il faut? -Une nouvelle élection"», a déclaré M.Loukachenko en discutant avec un ouvrier lors de la visite d’une usine ce lundi. Ce fragement de la discussion a été diffusé par la chaîne de télévision ONT.

  • 19:45

    Des manifestants arrivent devant un centre de détention provisoire

    Une partie des participants à l’action non autorisée devant la Maison du gouvernement ont quitté les lieux pour se rendre devant un centre de détention provisoire où sont détenues des personnes interpellées lors des manifestations qui ont suivi la présidentielle.

    Pour rappel, une action similaire a eu lieu dimanche. Alors les manifestants avaient promis d’y retourner le lendemain en signe de soutien aux détenus.

  • 19:08

    Trois personnes ayant préparé une provocation contre Loukachenko interpellées, selon la télévision biélorusse

    La télévision d’État annonce que trois personnes qui préparaient une provocation visant Alexandre Loukachenko lors de sa visite d’une usine ont été interpellées. Il est expliqué qu’elles «apprenaient aux gens ce qu’ils devaient crier».

    La police de Minsk a par la suite précisé que les trois personnes avaient été relâchées après avoir été sermonnées, soulignant qu’elles ne sont pas détenues.

     

  • 18:48

    Une nouvelle action devant l'ambassade de Biélorussie à Moscou

    Une nouvelle action devant l'ambassade de Biélorussie à Moscou
    © Sputnik . Valeri Melnikov
  • 18:20

    Plusieurs milliers de manifestants sur la place de l’Indépendance

    Notre collègue à Minsk rapporte que les manifestants qui se sont rassemblés sur la place de l’Indépendance chantent des chansons et scandent des slogans. Selon ses estimations, il s’agirait de plusieurs milliers de personnes.

  • 18:16

    L'usine de transformation pétrolière Naftan restera dans le droit chemin

    Des représentants du pouvoir biélorusse ont rencontré les employés de Naftan, l’une des deux usines de transformation pétrolière de la République, avec lesquels ils se sont mis d'accord pour que les ouvriers restent «dans le cadre légal», a annoncé lundi le consortium Nelneftekhim.

  • 17:59

    Deux morts dans les actions de protestation, selon le ministère de la Santé

    Deux personnes ont perdu la vie dans les actions de protestation post-électorales, a fait savoir le ministre de la Santé par intérim, intervenant lundi devant les médecins. Plus tôt, il avait évoqué 158 personnes hospitalisées.

  • 17:57

    Le QG de Tikhanovskaïa appelle à une grève générale

    Maria Moroz, à la tête du QG électoral de Svetlana Tikhanovskaïa (opposition) a appelé les Biélorusses à une grève générale afin de priver le Président du pays de sources de financement.

    Et d’ajouter qu’il ne comprenait que «le langage de la force et des pertes économiques concrètes».

    Selon elle, beaucoup peuvent ressentir des doutes, notamment en raison de la nécessité de payer les crédits déjà pris.

    «N’ayez pas peur. Nous ne serons pas abandonnés. Des fonds d’aide ont déjà été créés en Biélorussie. La diaspora biélorusse collecte elle aussi des moyens à travers le monde. Même Elon Musk demande comment aider», a-t-elle ajouté.

    Plus tôt dans la journée, il a été annoncé que l’usine métallurgique du pays avait repris son activité après avoir provisoirement suspendu le fonctionnement normal de deux de ses fours en signe de protestation.

  • 17:33

    158 hospitalisés à l’issue des actions de protestation

    Le ministre biélorusse de la Santé par intérim, Vladimir Kranik, a fait savoir que 158 personnes, toutes dans un état stable, restaient hospitalisées dans le pays. C’est ainsi qu’il a répondu à la question de Sputnik, précisant que trois d’entre eux avaient reçu des blessures considérées comme graves.

    Prié par la presse de commenter les informations affirmant que 83 personnes étaient portées disparues à l’issue des manifestations, le ministre par intérim a dit ne pas posséder d’information le confirmant.

Tags:
protestations, Minsk, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook