International
URL courte
36635
S'abonner

Une nouvelle journée de mobilisation pour l’opposition en Biélorussie. Rassemblés mercredi 19 août sur la place de l'Indépendance à Minsk, les manifestants se sont dispersés après le discours de Maria Kolesnikova, l’une des membres du conseil de coordination crée par l'opposition, qui leur a exprimé son soutien.

Le lendemain de deux meetings de soutien au Président Loukachenko tenus dans deux villes biélorusses, une nouvelle manifestation de l’opposition a eu lieu ce mercredi 19 août à Minsk, rapporte le correspondant de Sputnik sur place. L'action s'est tenue sans incident et les forces de l'ordre n'ont pas empêché sa tenue.

Après la prise de parole par Maria Kolesnikova, membre du conseil de coordination créé par l'opposition, les manifestants se sont mis à quitter le lieu du rassemblement, la place de l'Indépendance. Lors de son discours, Mme Kolesnikova a remercié le public en lui exprimant son soutien.

D’abord, les partisans de l'opposition se sont rassemblés sur l'avenue de l'Indépendance, devant le ministère de l'Intérieur. Les forces de l'ordre ont bloqué la zone piétonne dans le quartier adjacent au bâtiment du ministère, et des barricades ont été érigées sur les trottoirs. Jusqu’au soir, les policiers n'y ont laissé passer personne. Divisés en grands groupes, les participants au rassemblement se sont déplacés le long de l'avenue de l'Indépendance vers le palais de la République, siège du gouvernement.

Ils ont pourtant dû traverser de l'autre côté à l'intersection avec la rue Gorodskaia Val. En passant devant le ministère de l'Intérieur, ils ont continué à scander des slogans.

Manifestations à travers la Biélorussie

L’élection présidentielle du 9 août en Biélorussie a été remportée, selon les chiffres officiels de la Commission électorale centrale, par Alexandre Loukachenko qui a obtenu 80,1% des voix. La candidate de l’opposition Svetlana Tikhanovskaïa a été créditée de 10,1% des suffrages. L’opposition n’a pas accepté ces résultats, Mme Tikhanovskaïa a ensuite quitté le pays pour la Lituanie.

L'annonce des résultats a été suivie par un mouvement de protestation dans la capitale et dans plusieurs autres villes biélorusses qui se poursuit depuis plus d’une semaine. Les forces de l’ordre ont eu recours à des gaz lacrymogènes, à des canons à eau, à des grenades assourdissantes et à des munitions en caoutchouc jusqu’à ce qu’elles décident de ne plus réprimer les manifestations.

Selon les chiffres officiels, plus de 6.700 personnes ont été interpellées. Lors des manifestations, des centaines de personnes ont été blessées, parmi lesquelles plus de 120 membres des forces de l'ordre.

Lire aussi:

Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Pfizer va réduire temporairement ses livraisons de vaccin en Europe
Tags:
opposition, manifestation, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook