International
URL courte
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)
404101
S'abonner

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel, Emmanuel Macron a indiqué que la France était prête à apporter toute l’assistance nécessaire, notamment sanitaire et l’asile, à l'opposant russe Alexeï Navalny, hospitalisé à Omsk.

Emmanuel Macron s’est dit «extrêmement préoccupé» par l’état de santé de l’opposant russe Alexeï Navalny qui a dû interrompre un vol en raison d’une brusque dégradation de son état de santé.

Il a ajouté que Paris était prêt à apporter son aide, y compris à accorder l’asile à Alexeï Navalny.

Emmanuel Macron a noté que la France suivrait de près l’enquête concernant cette affaire.

«Toute la clarté devra être faite», a-t-il souligné.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel a déclaré de son côté qu’Alexeï Navalny pourrait recevoir «toute aide médicale en France ou en Allemagne».

«Il est nécessaire de faire toute la clarté sur ce qui est arrivé», a-t-elle ajouté.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a précédemment indiqué que l’opposant disposerait des services des meilleurs médecins et que le Kremlin était au courant de son état.

À l’issue des analyses effectuées à l’hôpital, les médecins n’ont pas trouvé chez Alexeï Navalny d’indices d’une crise cardiaque, d’AVC ou de maladies infectieuses, notamment de Covid-19, a déclaré Anatoli Kalinitchenko, adjoint du médecin en chef de l’hôpital d’Omsk où se trouve l’opposant politique.

Entretemps, le directeur de la société Concord Management and Consulting, Evgueni Prigojine, a déclaré qu’il était prêt à financer le traitement d’Alexeï Navalny.

Dans un état «grave»

La porte-parole de l'organisation à but non lucratif Fonds de lutte contre la corruption (FBK), Kira Yarmysh, a annoncé ce 20 août sur Twitter que l'avion où se trouvait Alexeï Navalny avait dû atterrir en urgence à Omsk en raison de la dégradation subite de son état de santé. Il a été emmené à l’hôpital et placé en soins intensifs, puis sous ventilation artificielle. Kira Yarmysh a affirmé qu’il avait été «empoisonné».

Le directeur de l'hôpital a déclaré à Sputnik qu’Alexeï Navalny se trouvait dans un état «grave», alors que le directeur adjoint a indiqué qu’il n'y avait aucune certitude sur un éventuel empoisonnement, mais que c’était une hypothèse à envisager.

Alexeï Navalny, qui a mis en place le Fonds de lutte contre la corruption (FBK), avait été arrêté à plusieurs reprises et brièvement emprisonné en juillet 2013 pour détournement de fonds. Il a annoncé par la suite sa décision de briguer le mandat présidentiel lors de l’élection de 2018, mais a été exclu de la course en raison de ses condamnations antérieures. La commission électorale centrale de Russie a expliqué qu’il n'était pas éligible, mais qu’il pourrait se présenter après 2028, conformément à la loi.

Dossier:
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)

Lire aussi:

Policiers brûlés à Viry-Châtillon: bagarre générale au moment du verdict à 1h du matin – vidéo
Un drone-kamikaze russe frappe des radicaux en Syrie – vidéo
«Le Covid-19 est un coup d’opportunité pour l’oligarchie mondialiste» – vidéo
La vidéo d’un homme poussant une femme dans les escaliers du métro parisien suscite une controverse
Tags:
Russie, France, Alexeï Navalny, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook