International
URL courte
281946
S'abonner

Les États-Unis et l'Otan réfléchissent à des méthodes efficaces de lutte contre les sous-marins russes mais en cas de conflit cela pourrait provoquer le recours à l'arme nucléaire de la part du Kremlin, estime le vétéran de l'US Navy Bradford Dismukes.

Bradford Dismukes, un ancien officier de l'US Navy et auteur de l'ouvrage La diplomatie navale soviétique, a mis en garde les États-Unis et l'Otan en ce qui concerne la planification des conflits avec les sous-marins russes: la lutte contre ceux-ci, dans l'esprit de la guerre froide, pourrait aboutir à l'utilisation de l'arme nucléaire.

Bradford Dismukes écrit dans le Naval College Review que les sous-marins nucléaires russes constituent un facteur clé de dissuasion nucléaire. Il s'ensuit que toute menace faite à ces sous-marins irritera Moscou et pourrait provoquer le recours à l'arme nucléaire.

«La logique de la défense stratégique anti-sous-marine est inacceptable dans une nouvelle situation stratégique contre la Russie. Dans pratiquement toutes les circonstances possibles les États-Unis ne doivent pas menacer les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins russes», signale-t-il en précisant que dans ce cas «un échec est beaucoup plus préférable au succès».

Revoir la stratégie

De l'avis de l'expert, l'US Navy et les alliés des États-Unis doivent revoir leur stratégie de lutte contre les sous-marins près des côtes de la Russie.

«Une vieille maxime affirme que ce n’est pas ce que vous ne savez pas qui vous cause des ennuis, mais ce dont vous êtes le plus sûr», résume-t-il.

Réponse russe à des tirs de missiles

Début août, l'état-major russe a déclaré que la Russie utiliserait l'ensemble de son potentiel nucléaire en cas d’attaque de missiles contre son territoire. Cela parce qu’il n'y aura pas la possibilité de définir s'il s'agit d'une attaque nucléaire ou classique. Tout missile tiré contre la Russie sera donc considéré comme un missile à charge nucléaire, indique un document intitulé Les principes de la politique d'État russe en matière de dissuasion nucléaire.

Lire aussi:

À deux doigts de la mort: une nouvelle vidéo choc de violences policières publiée par Mediapart
Trump réagit à la fracture du pied de Biden
Un contrôleur de tram poignardé pour avoir demandé à des filles de porter un masque
Joe Biden se fracture le pied en jouant avec son chien - images
Tags:
sous-marins, OTAN, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook