International
URL courte
7354
S'abonner

Arrivé ce 22 août en visite en Russie, le ministre iranien de la Défense a déclaré que Téhéran souhaitait renforcer la coopération bilatérale dans le domaine militaire et de nouvelles manœuvres navales avec Moscou et Pékin.

Téhéran souhaite organiser une nouvelle fois des exercices navals avec la Russie et la Chine en mer d'Oman, a déclaré ce 22 août le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, lors de sa visite à Moscou.

Selon lui, ces dernières années ont été marquées par des progrès dans la collaboration militaire entre Téhéran et Moscou, mais la pandémie de Covid-19 a affecté cette coopération.

«Nous sommes intéressés, nous. Les trois pays sont intéressés à répéter de telles manœuvres», a affirmé Amir Hatami à Sputnik, donnant une évaluation positive de l’état actuel des relations entre l'Iran et la Russie.

Au cours de sa visite, le ministre rencontrera son homologue russe, Sergeï Choïgou, et assistera au forum technico-militaire Armée-2020 qui se tiendra du 23 au 29 août au parc des Patriotes dans la localité de Koubinka, près de Moscou.

Selon la société radio et télévision d'État IRIB, Amir Hatami a également annoncé son intention d’évoquer les problèmes internationaux et régionaux.

Une collaboration qui s’accélère

À cette occasion, l'ambassadeur d’Iran en Russie, Kazem Jalali, a déclaré que la coopération entre les deux pays dans le domaine militaire «s'accélérait chaque jour» et devrait déboucher sur un nouveau chapitre. À la veille de la visite d’Amir Hatami, il a déclaré que, par son vote contre le projet américain visant à prolonger l'embargo sur les armes contre l'Iran, la Russie avait prouvé qu’elle «s'opposait aux actions illégales» des États-Unis.

Les exercices conjoints de l’Iran, de la Russie et de la Chine, baptisés Ceinture de sécurité maritime, se sont tenus du 27 au 30 décembre 2019 dans le nord de l'océan Indien et en mer d'Oman, non loin du détroit d'Ormuz.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
visite, exercices navals, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook