International
URL courte
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
383596
S'abonner

Pour le deuxième week-end, les rues de la capitale biélorusse sont remplies de manifestants, venus par milliers pour dénoncer les résultats de l'élection présidentielle.

Des dizaines de milliers de Biélorusses, selon les estimations d'un correspondant de Sputnik, sont venus dimanche 23 août après-midi à Minsk contester les résultats de la présidentielle remportée par où le Président Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans.

Brandissant des drapeaux blanc-rouge-blanc, une foule immense s'est réunie sur la place et l'avenue de l'Indépendance, insistant sur la «liberté» et le respect de sa voix. L'Intérieur n'a pas pour l'instant donné de chiffres précis quant au nombre des manifestants.

Le ministère biélorusse de la Défense a annoncé déployer l'armée près des monuments de la Seconde Guerre mondiale, assurant que les manifestants contrevenant à l'ordre public dans ces zones auraient affaire non aux forces de l'ordre, mais aux militaires.

D'autres rassemblements se sont déroulés dans d'autres villes, notamment à Mogilev et Grodno.

Une vague de manifestations à l’égard du pouvoir a commencé le 9 août, dès l’annonce du résultat de l’élection présidentielle remportée par le dirigeant biélorusse pour la sixième fois consécutive, avec 80,1% des voix.

Nouveaux messages
  • 22:49

    À Gomel, les partisans du gouvernement et ceux de l'opposition empruntent le même itinéraire

    Une partie des habitants de Gomel sont descendus dans la rue pour soutenir le pouvoir actuel, alors que ceux qui s'y opposent ont également envahi les rues pour protester contre les résultats de l'élection du 9 août. Les deux cortèges sont passés dans la même rue. Il n'y a cependant pas eu d'affrontements, à en juger par une vidéo envoyée par un témoin à Sputnik.

  • 22:38

    Le nombre de manifestants dans la capitale sera annoncé par le ministère de l'Intérieur lundi.

  • 21:09

    Aucune interpellation

    La porte-parole du ministère biélorusse de l'Intérieur a indiqué à Sputnik qu'il n'y avait pas eu d'interpellations lors de la manifestation dans la capitale.

  • 20:31

    Les manifestants ont voulu prendre d'assaut le palais, selon la porte-parole de Loukachenko

    Le dirigeant est resté toute la journée dans le palais pour surveiller la température, contrairement à ce qu'avancent les théories concernant sa fuite, a annoncé sa secrétaire de presse, Natalia Eismont.

    Selon elle, les manifestants ont voulu prendre d'assaut le palais mais ont fait demi-tour et se sont enfuis.

  • 20:25

    «S'occuper des manifestants»

    M.Loukachenko a remercié les forces de l'ordre protégeant le Palais de l'Indépendance et a promis de «gérer» les manifestants.

    «Merci, les gars, bravo à vous. On va les gérer», a-t-il déclaré, ses propos déclenchant des applaudissements.

  • 20:16

    L'Internet mobile a été limité ce dimanche en Biélorussie sur l'ordre des autorités dans certains quartiers de Minsk, a indiqué l'opérateur mobile A1.

  • 20:14

    Loukachenko arrive à sa résidence à Minsk, un fusil d'assaut à la main

    Le Président Loukachenko a été aperçu regagnant en hélicoptère sa résidence de Minsk près de laquelle se tenait une action de protestation. Sur les images diffusées par une chaîne Telegram proche du service de presse du dirigeant, on le voit descendre, vêtu d'un gilet pare-balles et un fusil d'assaut à la main, puis s'avancer vers le bâtiment. Son AK-47 est cependant vide.

Dossier:
Tensions en Biélorussie à l’issue de la présidentielle 2020 (95)
Tags:
manifestation, Minsk, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook