International
URL courte
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)
201166
S'abonner

L’opposant russe Alexeï Navalny a été transféré en Allemagne pour y suivre un traitement en tant qu’«invité de la chancelière», statut qui lui permettra de bénéficier d'une protection policière maximale, a fait savoir la chaîne allemande ZDF.

Alexeï Navalny, qui a été admis le 22 août à l’hôpital de la Charité de Berlin, y suit un traitement en qualité d’«invité de la chancelière», a annoncé la chaîne de télévision allemande ZDF, se référant au ministère de l'Intérieur du pays.

L’opposant russe a été «officiellement qualifié d’invité de la chancelière», a indiqué un correspondant de la chaîne, ajoutant qu’il ne s’agissait pas d’un «signal politique», mais plutôt d’une «astuce bureaucratique permettant de lui assurer la meilleure protection policière possible».

«Le fait qu'il ne soit pas une personnalité d'État n’a pas d’importance», a-t-il fait remarquer.

Le gouvernement allemand a affirmé pour sa part compter sur le succès du traitement d’Alexeï Navalny.

«Le gouvernement fédéral espère que le traitement à la Charité permettra d’améliorer son état et conduira à son rétablissement complet», a ainsi déclaré, selon ZDF, son porte-parole.

Les médecins de la Charité ont d’ores et déjà déclaré que les examens complets prendraient du temps et que le public serait informé dès qu’il y aurait des informations, mais qu’aucune déclaration sur l’état de santé d’Alexeï Navalny ne devait être attendue avant lundi, a ajouté la chaîne.

Les différentes hypothèses

Alexeï Navalny avait pris l’avion à Tomsk, en Sibérie occidentale, pour rejoindre Moscou. Comme il a fait un malaise à bord, l'appareil a dû se poser d'urgence à Omsk. L'opposant y a été emmené à l'hôpital et placé en service de soins intensifs sous respiration artificielle. Son entourage affirme qu'il a été victime d'un «empoisonnement intentionnel».

Les médecins russes ont déclaré pour leur part n'avoir détecté «aucun poison» dans le sang et l'urine de l’homme et ont évoqué l'hypothèse d'un «déséquilibre glucidique», provoqué par une baisse du taux de sucre dans le sang. En ce qui concerne la matière retrouvée sur les mains et les vêtements d’Alexeï Navalny, il s’agirait plutôt d’un plastifiant utilisé notamment dans la production de film plastique, «un produit chimique peu toxique», selon un expert.

Alexeï Navalny avait été arrêté à plusieurs reprises et a même été brièvement emprisonné en 2013 pour détournement de fonds. En 2016, il avait annoncé son intention de briguer la présidence lors de l’élection de 2018, mais la Commission électorale centrale de Russie l’avait exclu de la course à la présidentielle en raison de ses condamnations antérieures.

Dossier:
L’opposant russe Alexeï Navalny hospitalisé en soins intensifs (39)

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
Alexeï Navalny, hôpital, Berlin, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook