International
URL courte
10225
S'abonner

TikTok, plateforme de partage de vidéos extrêmement populaire, a annoncé déposer une plainte contre l’administration de Donald Trump, expliquant cette mesure par la nécessité de protéger ses droits ainsi que ceux de sa communauté et de ses employés.

Le réseau social TikTok a annoncé lundi qu'il porterait plainte contre l'administration Trump pour son décret visant à interdire l'application de partage de vidéos courtes aux États-Unis, selon l’AFP.

«L'administration a ignoré nos efforts considérables pour répondre à ses préoccupations, que nous avons menés pleinement et de bonne foi», clame un communiqué de la société, cité par l’agence de presse.

«Nous ne prenons pas les poursuites contre le gouvernement à la légère, mais nous pensons que nous n'avons d’autre choix que de prendre des mesures pour protéger nos droits et les droits de notre communauté et de nos employés», est-il ajouté.

TikTok dans le viseur de Washington

Le Président des États-Unis a signé récemment deux ordres exécutifs plus tôt ce mois-ci obligeant ByteDance, la société établie en Chine qui possède TikTok, à vendre ses actifs américains, arguant que ses liens avec Pékin constituaient une menace pour la sécurité.

Le premier décret, signé le 6 août, interdit les transactions avec l'application dans les 45 jours. Le second, paraphé une semaine plus tard, a donné à ByteDance 90 jours pour se désinvestir.

La plainte de TikTok fait valoir que l'administration Trump n'a pas réussi à prouver que la plateforme était une menace pour la sécurité nationale, rappelle l’agence de presse.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
Donald Trump, plainte, TikTok
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook