International
URL courte
12850
S'abonner

Pedro Sanchez a déclaré que le gouvernement espagnol va mettre à la disposition des régions des effectifs des forces armées pour «réaliser le traçage» des cas de Covid-19.

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé mardi le recours à l'armée pour aider les régions, compétentes en matière de santé, à lutter contre l'explosion de nouveaux cas de coronavirus.

«Le gouvernement espagnol va mettre à disposition des régions des effectifs des forces armées pour réaliser le traçage» des cas, a-t-il dit lors d'une allocution télévisée en précisant que 2.000 militaires seraient déployés à cet effet.

Le manque de moyens humains dans les régions les plus touchées a été pointé du doigt en Espagne comme l'une des raisons de la forte reprise de l'épidémie.

M. Sanchez a par ailleurs souligné, cité par l'AFP, que les régions pouvaient demander au gouvernement central d'appliquer sur tout ou partie de leur territoire un nouvel état d'alerte, régime d'exception permettant notamment de limiter la circulation.

«Nous ne pouvons pas permettre que la pandémie recommence à prendre le contrôle de notre vie (...) nous devons prendre le contrôle, casser cette deuxième courbe» de contagions, a-t-il encore dit en appelant le pays à éviter que la «peur ne nous paralyse et nous empêche d'agir».

L'Espagne passe la barre des 400.000 cas

L'Espagne a dépassé ce 24 août  la barre des 400.000 cas diagnostiqués de coronavirus, ont annoncé les autorités, qui ont ajouté que la situation à Madrid exigera d'agir «rapidement», avec l'adoption de nouvelles mesures dans les prochains jours.

Selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé, l'Espagne, l'un des pays les plus touchés par la pandémie, compte 405.436 cas confirmés, soit une augmentation de plus de 19.300 par rapport à vendredi.

Nombre de ces nouveaux cas datent en fait des jours précédents, mais les régions, compétentes en matière de santé, ne les ont signalés au gouvernement central que ce week-end, a déclaré Fernando Simón, directeur du centre des urgences sanitaire au ministère de la Santé.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
pandémie, Covid-19, Pedro Sanchez, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook