International
URL courte
8615
S'abonner

À l’initiative de l’Italie, un entretien téléphonique s’est tenu ce mercredi entre Vladimir Poutine et Giuseppe Conte. Les dirigeants ont discuté de la lutte commune contre le Covid-19 et de la coopération en manière de vaccins, ainsi que de la situation en Libye, en Biélorussie et de l'hospitalisation d’Alexeï Navalny, informe le Kremlin.

Lors de leur discussion ce mercredi 26 août, le Président russe et le Premier ministre italien ont convenu d’intensifier la coopération dans la lutte que les deux pays mènent contre le Covid-19, ainsi qu’en ce qui concerne le travail sur les vaccins, fait savoir le Kremlin. En outre, ils ont également abordé la situation en Libye et en Biélorussie.

«Lors des discussions sur les questions d'actualité des relations entre la Russie et l'Italie, il a été convenu, en particulier, d'intensifier la coopération dans la lutte contre la propagation de l'infection au coronavirus, y compris le travail sur les vaccins pour prévenir la maladie», souligne le communiqué.

La question de la Libye abordée

Vladimir Poutine et Giuseppe Conte ont également discuté de la crise libyenne et déclaré qu'il était nécessaire de reprendre rapidement le dialogue interlibyen, selon le service de presse du Kremlin.

«En ce qui concerne la crise libyenne, il a été noté qu'elle n'avait pas de solution militaire et qu'elle devait être réglée exclusivement par des moyens politiques et diplomatiques. La nécessité d'une reprise rapide du dialogue interlibyen a été constatée».

Les dirigeants discutent de la situation en Biélorussie

En outre, un échange de vues sur la situation après la présidentielle en Biélorussie a eu lieu.

«La Russie a mis l'accent sur l’effet contre-productif de toute tentative d'ingérence dans les affaires intérieures de la République et sur la pression exercée sur ses dirigeants. Il a été entendu que l'essentiel était maintenant d'empêcher toute escalade», souligne le communiqué.

Affaire d’Alexeï Navalny

De plus, l'hospitalisation d’Alexeï Navalny a aussi été évoquée lors de ces discussions. La Russie a souligné que les accusations rapides et infondées à cet égard étaient inacceptables et qu’elle était intéressée à enquêter de manière approfondie et objective sur toutes les circonstances.

Cette conversation téléphonique entre les deux dirigeants a eu lieu à l'initiative de l’Italie.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rivière en crue emporte un camion dans le Gard – vidéo
Tags:
santé, vaccin, Italie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook