International
URL courte
5191
S'abonner

Une enquête préliminaire sur la cause de l'hospitalisation de l'opposant Alexeï Navalny a été ouverte par la police russe, selon le ministère de l'Intérieur.

La police a ouvert une investigation concernant la cause de l'hospitalisation d’Alexeï Navalny, a annoncé ce 27 août le ministère de l'Intérieur russe. Les investigations ont été lancées le 20 août par le parquet des transports de Sibérie occidentale. 

La police des transports a annoncé être en train d'établir toutes les circonstances des faits.

Dans le cadre de l’investigation, aucune substance puissante ou drogue n'a été détectée dans l'organisme de l’opposant pour le moment, indique le ministère russe de l'Intérieur du District fédéral sibérien.

La chambre d'hôtel où avait séjourné M.Navalny a été examinée, des criminologues ont parcouru l'itinéraire de ses déplacements et ont analysé les enregistrements des caméras de vidéosurveillance. Plus de 100 objets «pouvant avoir une valeur probante» ont déjà été saisis.

«Plus de 20 études médico-légales différentes sont en cours (médico-légales, biologiques, physiques et chimiques)», indique le communiqué.

Le parquet général de Russie a demandé de l'aide auprès des instances judiciaires concernant l'hospitalisation d'Alexeï Navalny.

La partie russe a demandé à la partie allemande de fournir des explications, des informations et des preuves des diagnostics préliminaires formulés. Des documents concernant les données médicales et les recherches des spécialistes allemands aussi bien lors du transport du citoyen russe que concernant son hospitalisation à la clinique berlinoise de la Charité ont été également requises.

Hospitalisation de Navalny

L’opposant a été hospitalisé le 20 août en réanimation à l’hôpital d’Omsk, en Sibérie, suite au malaise qu’il a eu à bord d’un avion à destination de Moscou. Les médecins ont signalé que l'empoisonnement n'était qu'une des causes possibles de son état et qu'ils lui dispensaient tous les soins nécessaires alors qu’il se trouve dans le coma.

Deux jours plus tard, il a été transféré à l’hôpital berlinois de la Charité. Les médecins allemands ont affirmé que l’homme politique avait été empoisonné, sans préciser ni l’élément toxique, ni le mode d’empoisonnement.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
hospitalisation, opposition, Russie, Alexeï Navalny
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook