International
URL courte
224614
S'abonner

Donald Trump a affirmé mercredi qu'il allait réclamer un «test antidopage» avant de débattre avec Joe Biden, évoquant ses soupçons concernant son adversaire démocrate.

Sans apporter le moindre élément tangible, le locataire de la Maison Blanche a assuré, dans un entretien au Washington Examiner, avoir été intrigué par l'amélioration des prestations de Joe Biden lors des primaires démocrates.

«Nous allons réclamer un test antidopage», a-t-il affirmé, s'étonnant de la performance de l'ancien vice-président lors du dernier débat face à Bernie Sanders en mars.

Dispose-t-il d'éléments concrets pour appuyer ses dires? «Tout ce que je peux vous dire, c'est que je suis bon pour voir ce genre de trucs», a répondu le Président, cité par l'AFP.

«Je l'ai regardé pendant les débats avec tous ces gens (les autres candidats à l'investiture démocrate, ndlr). Il était incompétent et, contre Bernie, il était normal. Comment cela peut-il s'expliquer?»

Des propos déjà tenus par le passé

A l'automne 2016, en pleine campagne, le milliardaire républicain avait déjà tenu des propos similaires, évoquant l'hypothèse que son adversaire démocrate d'alors, Hillary Clinton, ait eu recours à des drogues.

«Je pense que nous devrions nous faire dépister pour usage de drogues avant le débat», avait-il lancé lors d'un meeting de campagne dans le New Hampshire.

«Je ne sais pas ce qui se passe avec elle. Au début de son dernier débat, elle était toute remontée et à la fin, elle pouvait à peine rejoindre sa voiture», avait-il ajouté, moqueur.

Le premier débat entre Donald Trump et Joe Biden est prévu le 29 septembre. Les deux suivants auront lieu les 15 et 22 octobre.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Tags:
élection présidentielle, test, Joe Biden, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook