International
URL courte
13455
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé ce 28 août l'expulsion d'un diplomate norvégien, en réponse à celle d'un diplomate russe par la Norvège sur fond d'affaire d'espionnage.

Après qu’un employé de l'ambassade russe a été déclaré persona non grata en Norvège, la Russie expulse un diplomate norvégien. L’accréditation de celui-ci prendra fin dans les trois jours, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

«Suite à l'acte inamicale des autorités norvégiennes, lesquelles ont déclaré le diplomate russe persona non grata le 18 août, l'ambassadeur du Royaume de Norvège à Moscou Rune Resaland a été invité au ministère russe des Affaires étrangères et a été informé qu'en réponse, l'un des hauts diplomates de l'ambassade de Norvège avait également été déclaré persona non grata. Son accréditation en Fédération de Russie prendra fin dans les trois jours. C'est la période que les Norvégiens ont accordé pour le départ de notre employé», indique le document.

La Norvège expulse un diplomate russe

Il y a quelques jours, le ministère norvégien des Affaires étrangères a pris la décision d’expulser un diplomate russe accusé d'être impliqué dans une affaire d’espionnage.

Il sera expulsé du pays suite à l’arrestation d’un Norvégien soupçonné d’avoir transféré une information importante à un État étranger, indique la chaîne de télévision NRK en se référant à la diplomatie norvégienne. Le diplomate russe est accusé d’avoir commis des actions «incompatibles avec son statut diplomatique», rapporte NRK.

Scandale d'espionnage

Auparavant, l’Agence norvégienne de sécurité de la police (PST) avait rapporté avoir arrêté le 15 août un homme de 50 ans soupçonné d’avoir transféré un secret d’État à un autre pays et qui aurait rencontré «un espion russe». Il pourrait être condamné à une peine allant jusqu’à 15 ans de prison.

La décision d’expulser le diplomate russe concerné a été prise parce qu’il aurait été en contact avec l’espion norvégien, a déclaré à NRK la porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Norvège Trude Maaseide. Bien que son nom n'ait pas été divulgué, la diplomatie a précisé qu’il travaillait dans un secteur commercial de l’ambassade russe dans le pays.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
espionnage, Norvège, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook