International
URL courte
4438
S'abonner

Une vidéo a été publiée sur YouTube par le compte de La Voix de la Corée, un média étatique. Elle contenait «une série de chiffres mystérieux» destinés «aux agents» situés à l’étranger, particulièrement ceux «en Corée du Sud», affirme l’agence de presse Yonhap ainsi que certains autres médias sud-coréens.

Samedi 29 août, la Corée du Nord a publié une vidéo sur YouTube via le compte de La Voix de la Corée, relate l’agence de presse Yonhap. Elle aurait contenu des instructions adressées à son «réseau d’espionnage» international.

Intitulée «0100011001-001», la vidéo dure environ une minute et ne contient aucune image, selon le quotidien sud-coréen Chosun Ilbo. «Chers amis, voici ce que vous devez réviser pour les études de technologie de l’information de l’université d’enseignement à distance», lance une voix féminine en coréen, citée par Yonhap.

Elle décrit ensuite ce qui semble être une série de références à des passages d’un livre: «n°23, page 564, n°19, page 479». «Voici les missions pour les 719 membres de l’équipe d’exploration», conclut le message. La vidéo a été visionnée 2.500 fois avant d’être retirée de la plateforme.

Une méthode qui date de la guerre froide

Toujours selon Yonhap, la Corée du Nord a l’habitude de diffuser, depuis plusieurs années, des messages codés via sa radio d’État. Les dernières transmissions de ce genre datent des 7 et 13 mars, affirme l’agence.

C’est «la première fois» que Pyongyang prend contact avec ses agents via une plateforme en ligne de partage de vidéos. Cette diffusion récente semblait être davantage destinée à ceux qui se trouvent en Corée du Sud, estime Yonhap.

Lire aussi:

Un jeune homme tué à coups de couteau et de tesson de bouteille dans le métro de Lyon
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Tags:
espionnage, cryptages, radio, Pyongyang, YouTube, médias, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook