International
URL courte
102014
S'abonner

Les manifestants ont mis le feu au bâtiment de l'Association de police de Portland dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 août. Les forces de l’ordre ont qualifié cet acte d'émeute et ont procédé à plusieurs interpellations.

Leur bâtiment a été incendié par des manifestants dans la nuit du vendredi au samedi 29 août, a annoncé l'Association de police de Portland (APP) dans un communiqué de presse.

«Des participants à un rassemblement de protestation ont mis le feu au bureau de l'APP en conduisant à une déclaration d'émeute», indique le texte.

Un bâtiment déjà incendié plusieurs fois

Le communiqué précise que le bureau de l'APP a été ciblé par de nombreuses manifestations violentes au cours des derniers mois, et que les protestataires l'ont incendié à plusieurs reprises.

«Il est situé dans un quartier résidentiel et on craint que le feu ne se propage aux maisons, en particulier pendant la période actuelle de temps sec.»

Un avertissement a été diffusé par haut-parleur pour indiquer que cet acte avait été qualifié d'émeute et que toutes les personnes devaient se disperser immédiatement.

Des policiers blessés

Les agents ont tenté d'éloigner les émeutiers afin de pouvoir éteindre le feu mais ont été pris pour cible par des jets de projectiles. Plusieurs ont été légèrement blessés.

Face aux refus d'obtempérer, ils ont procédé à des interpellations. 

Les manifestations ne cessent pas à Portland, aux États-Unis, depuis le meurtre de l'Afro-Américain George Floyd à Minneapolis le 24 mai dernier.

Lire aussi:

La France se dit «vivement préoccupée» par les affrontements dans le Haut-Karabagh et appelle à cesser les hostilités
Les autorités du Haut-Karabagh décrètent la loi martiale et la mobilisation générale
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
Tags:
incendie, police, Portland
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook