International
URL courte
5532
S'abonner

Des avions-espions américain, suédois et danois et un avion de patrouille maritime allemand se sont approchés de la frontière russe au-dessus de la mer Baltique avant d’être interceptés par un Su-27 russe, a annoncé le Centre national russe de gestion de la défense.

Un avion de chasse Sukhoi Su-27 de la Flotte russe de la Baltique a intercepté lundi 31 août quatre avions étrangers au-dessus de la mer du même nom, a déclaré le Centre national russe de gestion de la défense.

Selon ce dernier, les radars russes contrôlant l’espace aérien au-dessus des eaux internationales de la Baltique ont repéré quatre cibles s’approchant de la frontière d’État. Un Su-27 de service a décollé pour identifier les appareils.

«L’équipage du chasseur russe a identifié les cibles comme étant un avion de reconnaissance stratégique RC-135 de l’US Air Force, un avion-espion Gulfstream IV de l’Armée de l’air suédoise, un avion-espion Challenger danois et un avion de patrouille maritime P-3C Orion de la Marine allemande», a précisé le Centre.

Après l’arrivée du chasseur russe, les avions étrangers ont fait demi-tour et se sont éloignés de la frontière russe qui n’a pas été violée. Le Su-27 a alors regagné sa base.

«Le chasseur russe Su-27 a accompli sa mission en conformité avec les normes internationales d’utilisation de l’espace aérien», a souligné le Centre.

Multiplication des interceptions

Ces derniers temps, les interceptions d’appareils appartenant à des pays membres de l’Otan par des avions russes sont de plus en plus fréquentes.

Le 28 août, des avions de reconnaissance des États-Unis, de la Suède et du Danemark se sont approchés de la frontière russe au-dessus de la mer Baltique. Selon la Défense russe, un chasseur Su-27 les a escortés jusqu’à ce qu’ils s’éloignent.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
Gulfstream IV, RC-135, P-3 Orion (avion de patrouille maritime), avion de reconnaissance, mer Baltique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook