International
URL courte
6616
S'abonner

Plus d’une cinquantaine de franchisés noirs ont porté plainte contre McDonald's. Le géant de la restauration rapide est soupçonné d’avoir alloué à ses restaurateurs noirs des établissements en zones dangereuses, ou économiquement peu viables. La société américaine dément ces allégations.

Un recours a été déposé devant le tribunal fédéral des États-Unis contre McDonald's par 52 anciens franchisés noirs, rapporte USA Today. 

Les plaignants, qui possédaient au total 200 fast-foods entre 1988 et 2018, reprochent à la chaîne de restauration rapide de les avoir aiguillé vers des restaurants situés dans des zones «économiquement déprimées» et des «endroits dangereux», pour en assurer l’exploitation.

Ces établissements avaient des loyers et des coûts d’exploitation élevés, tout en générant des ventes inférieures aux restaurants des zones plus aisées, assurent les plaignants. Les anciens franchisés estiment que ces emplacements leur ont été attribués en raison de leur couleur de peau, ils affirment en outre s’être vus refusé certains soutiens financiers accordés aux franchisés blancs.

«Ces personnes ont été placées dans des situations très, très risquées. […] Elles étaient fières de faire partie de la famille McDonald's -et McDonald's les a abusés», a déclaré à USA Today James Ferraro, l'avocat des plaignants.Les victimes réclament 4 à 5 millions de dollars de dommage et intérêts, pour chacun des anciens franchisés.

McDonald's répond

La chaîne de restauration dément pour sa part ces allégations. Dans un courrier envoyé à USA Today, McDonald's explique que ces franchisés noirs exploitent des établissements dans tous les milieux, urbains, suburbains et ruraux. Les franchisés choisissent eux-mêmes d’acheter leur emplacement, précise la société.

«Non seulement nous nions catégoriquement les allégations selon lesquelles les franchisés n'ont pas pu réussir en raison d’une discrimination de la part de McDonald's, mais nous sommes convaincus que les faits montreront à quel point nous sommes attachés à la diversité et à l'égalité des chances […]», explique la société dans son courrier à USA Today.

Le premier McDonald's exploité par un franchisé noir a ouvert en 1968, à Chicago, peu après l’assassinat de Martin Luther King, rapporte la National Black McDonald's Operators Association. Le nombre de franchises exploitées par des Noirs est ensuite monté jusqu’à 377 en 1998, avant de redescendre à 186 aujourd’hui.

Lire aussi:

Les États-Unis cherchent à former une coalition contre le Nord Stream 2
Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
L’étrange liquide découvert dans une ancienne tombe en Chine identifié
Tags:
États-Unis, discrimination, discrimination raciale, racisme, McDonald's
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook