International
URL courte
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (54)
5015120
S'abonner

Évoquant «des preuves sans équivoque» fournies par un laboratoire de la Bundeswehr, le porte-parole du gouvernement allemand a déclaré ce mercredi que l’opposant russe Alexeï Navalny, actuellement hospitalisé à Berlin, avait été empoisonné par agent neurotoxique du groupe Novitchok.

Le gouvernement allemand a affirmé ce mercredi 2 septembre que l’opposant russe Alexeï Navalny a été victime d’une substance de type Novitchok, agent toxique prétendument utilisé pour empoisonner la famille Skripal en 2018.

«À l’initiative de l’hôpital universitaire de la Charité de Berlin, un laboratoire spécialisé de la Bundeswehr a effectué un test toxicologique en utilisant des échantillons d'Alexeï Navalny. Il a fourni des preuves sans équivoque d'un agent neurotoxique chimique du groupe Novitchok», a déclaré le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert.

Il a indiqué que la diplomatie allemande informera l'ambassadeur de Russie sur les résultats de l’enquête. L’Allemagne en fera de même concernant ses partenaires de l'UE et de l'Otan et qu'elle contactera l'organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

«Le gouvernement allemand condamne fermement cette attaque. Le gouvernement russe est appelé à apporter immédiatement des éclaircissements sur ce qui s'est passé», a-t-il ajouté.

D’après lui, l’Allemagne discutera d'«une réponse commune appropriée avec ses partenaires à la lumière de la déclaration russe».

Réaction de Moscou

Interrogé par Sputnik, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré que Berlin n’avait pas informé Moscou de l’enquête sur l’«empoisonnement» d’Alexeï Navalny par un agent de type de Novitchok.

Dossier:
Navalny empoisonné par un agent de type Novitchok, selon Berlin (54)

Lire aussi:

Une bagarre entre automobilistes tourne au drame en Seine-Saint-Denis
Elle donne un coup de tête à un agent SNCF à Nantes parce qu’il lui refuse l’accès au quai
Tensions en Méditerranée orientale: la Turquie victorieuse de l’escalade et des négociations?
Tags:
A234, Alexeï Navalny, Russie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook