International
URL courte
19821
S'abonner

Face à l’Ukraine et à la Pologne accusant l’URSS d’avoir contribué au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le Président chinois s’est engagé à ne «jamais oublier ni même calomnier les réalisations des libérateurs».

Xi Jinping a indiqué dans une lettre adressée à Vladimir Poutine à l'occasion du 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale que la Chine défendrait avec la Russie l’Histoire de cette guerre, rapporte l’agence Xinhua.

Dans son message, le Président chinois a noté que son pays et l’URSS avaient subi d'énormes pertes mais avaient apporté une contribution inestimable à la victoire sur le fascisme.

«Les deux peuples se sont battus côte à côte et ont formé une grande amitié indestructible avec leur sang, jetant une base solide pour le développement de relations bilatérales de haut niveau», indique la lettre.

La défense commune de l’Histoire

Xi Jinping a exprimé sa volonté «d’œuvrer avec son homologue russe en faveur de l’unification des forces pour défendre résolument la victoire dans la Seconde Guerre mondiale, ainsi que la justice internationale»».

«Nous devons résolument nous opposer à tout acte de dénaturation de l’Histoire, d’embellissement des nazis, […] et de leurs complices, et nous ne devons jamais oublier ni même calomnier les réalisations des libérateurs et les résultats de la Seconde Guerre mondiale».

Des tentatives pour réécrire l’Histoire

Sergueï Lavrov (photo d'archives)
© Sputnik . Le service de presse du ministère russe des Affaires étrangères
L’importance de ne pas réviser la Seconde Guerre mondiale a été pointée par le Kremlin après que les Présidents ukrainien et polonais ont reproché à l’Union soviétique d’avoir contribué au déclenchement du conflit.

Vladimir Poutine a rappelé à son homologue ukrainien qu’il était inadmissible d’altérer la vérité historique. En outre, pour le 75e anniversaire de la grande Victoire, il a écrit un article publié le 19 juin sur le site du Kremlin mettant en garde contre les tentatives de réécrire l’Histoire, relevant le rôle de l’URSS dans la défaite du nazisme et soulignant l’importance de préserver la paix et la sécurité internationale.

Lire aussi:

Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
Vladimir Poutine, Xi Jinping, Seconde Guerre mondiale
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook