International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)
4816732
S'abonner

Le 31 août, l’Airbus A330 du Président de la République a été accidenté dans un aéroport de Beyrouth, au Liban, où Emmanuel Macron se trouvait en visite. Une des ailes a heurté un hangar en y faisant un trou. Le chef de l'État a dû prendre un autre avion pour rentrer en France. 

L’aile de l’Airbus A330 d’Emmanuel Macron s’est encastrée dans un hangar d’un aéroport libanais alors que le Président se trouvait en visite à Beyrouth, rapporte le 2 septembre France 3.

L’auteur de la photo de l’appareil endommagé l’a publiée sur son compte Twitter. 

Selon lui, les pilotes ne sont pas en cause. «Le bout (winglet) de l’aile gauche de l’A330 présidentiel a été endommagé en percutant un hangar à l’aéroport de Beyrouth lors de son déplacement par un tracteur ce lundi», a-t-il commenté. 

Le bout de l’aile a percé un trou dans le hangar. 

Un autre avion pour le retour 

D’après plusieurs journalistes sur place, Emmanuel Macron a embarqué à bord d’un Falcon pour rentrer à Paris. 

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (103)

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Tags:
Emmanuel Macron, avion, accident, Beyrouth, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook