International
URL courte
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (104)
4816732
S'abonner

Le 31 août, l’Airbus A330 du Président de la République a été accidenté dans un aéroport de Beyrouth, au Liban, où Emmanuel Macron se trouvait en visite. Une des ailes a heurté un hangar en y faisant un trou. Le chef de l'État a dû prendre un autre avion pour rentrer en France. 

L’aile de l’Airbus A330 d’Emmanuel Macron s’est encastrée dans un hangar d’un aéroport libanais alors que le Président se trouvait en visite à Beyrouth, rapporte le 2 septembre France 3.

L’auteur de la photo de l’appareil endommagé l’a publiée sur son compte Twitter. 

Selon lui, les pilotes ne sont pas en cause. «Le bout (winglet) de l’aile gauche de l’A330 présidentiel a été endommagé en percutant un hangar à l’aéroport de Beyrouth lors de son déplacement par un tracteur ce lundi», a-t-il commenté. 

Le bout de l’aile a percé un trou dans le hangar. 

Un autre avion pour le retour 

D’après plusieurs journalistes sur place, Emmanuel Macron a embarqué à bord d’un Falcon pour rentrer à Paris. 

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (104)

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Des médecins avouent avoir vacciné des moins de 55 ans à l’AstraZeneca malgré une recommandation contraire
Le variant sud-africain pourrait «traverser» le vaccin Pfizer, selon une étude israélienne
Tags:
Emmanuel Macron, avion, accident, Beyrouth, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook